Quel propriétaire de jardin (y compris pour une résidence secondaire) ne souhaiterait pas se passer de la corvée harassante et récurrente de la tonte, surtout au printemps ?



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Et même faire intervenir une tierce personne peut s’avérer compliqué : confier ses clés, mettre à disposition une machine en bon état, la rémunérer sans pouvoir définir par avance quand et combien de temps cela lui prendra.

Alors quand l’entretien des espaces verts se met aux nouvelles technologies, apparaissent de nouveaux services, de nouveaux usages qui permettent de faire payer au juste prix des prestations qui facilitent la vie.

BNP Paribas Leasing solutions va financer les équipements de motoculture Husqvarna destinés aux paysagistes. Comme les robots de tonte qui, équipés de GPS pour certains, assurent une tonte parfaite des pelouses les plus complexes, sur des petites et grandes surfaces jusqu’à 5000m². Grâce à l’IoT, il est déjà possible de suivre et piloter très précisément l’activité de ces robots connectés à distance, mais aussi de facturer l’utilisateur selon ses besoins et l’usage réel de son équipement ; au nombre de m² de pelouse tondus par exemple.



D’ici une dizaine d’années, ce partenariat pourrait s’étendre aux mini-drones. C’est la vision que propose Husqvarna à travers « Solea », le premier concept d’entretien professionnel des pelouses dans les villes prévu pour 2030. Neuf robots tondeuses, acheminés par un drone de transport, arriveront par les airs pour effectuer la tonte de la pelouse de manière autonome pendant que le mini-drone continuera de voler et de collecter des données en temps réel. Une fois la tonte effectuée, le drone repart vers une autre mission. Ainsi ce système conçu pour opérer rapidement et en silence 24 heures par jour, avec un minimum de nuisances s’adaptera discrètement et efficacement à notre environnement, tout en facilitant le quotidien des professionnels et leur offrant toujours la possibilité de payer à l’usage et de disposer de services additionnels tels que la maintenance ou l’assurance de leur équipement.

Grâce à toutes ces innovations, les jardiniers pourront se concentrer sur des tâches plus intéressantes nécessitant une réelle expertise humaine, tout en ayant la garantie d’un service facturé à son juste coût.



Ci-dessous la vidéo du futur du jardinage 4.0 :

https://www.youtube.com/watch?v=rp0npJDS0s8

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest