La publication détaille la première rémission morphologique complète observée suite à un traitement avec des cellules T génétiquement modifiées chez un patient atteint de LMA récidivante et réfractaire sans préconditionnement



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Mont-Saint-Guibert, Belgique - Celyad (Euronext Bruxelles et Paris, et NASDAQ: CYAD), une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, annonce que la revue Haematologica publiera, dans le courant de la journée, une étude de cas d’un patient dans le groupe de tumeurs hématologiques de l’essai THINK de Phase I. La publication, intitulée "NKG2D-based Chimeric Antigen Receptor Therapy Induced Remission in a Relapsed/Refractory Acute Myeloid Leukemia Patient", a été rédigée par les médecins investigateurs du Moffitt Cancer Center and Research Institute de Tampa, en Floride et par l’équipe scientifique de Celyad.

La publication détaille la première réponse objective obtenue par une thérapie CAR-T dans la LMA réfractaire et récidivante en utilisant CYAD-01, la thérapie cellulaire du récepteur antigène chimérique 2D (NKG2D) de Celyad, sans recours à une lymphodépletion préalable. Le patient traité a reçu 3 injections de CYAD-01 à la dose initiale de 3x108 cellules, chaque injection étant espacée de 2 semaines. A 3 mois, le patient était en réponse morphologique complète (MLFS), ce qui lui a permis de bénéficier d'une greffe de cellules souches allo-hématopoïétiques (allo-HSCT). Une rémission moléculaire complète a été observée chez ce patient. Ce dernier est toujours en rémission 9 mois après le traitement CYAD-01. Le traitement CYAD-01 a bien été toléré et aucune toxicité n’a été rapportée.

Cette première réponse objective en LMA récidivante et réfractaire obtenue suite à un traitement CAR-T sans chimiothérapie préconditionnée met en évidence le potentiel de CYAD-01 en tant que traitement de la LMA.

« Nos résultats démontrent la validité de NKG2D en tant que cible, en particulier dans le contexte de la LMA réfractaire et sans autre traitement intermédiaire ni préconditionnement », a commenté Frédéric Lehmann, VP Développement clinique et affaires médicales chez Celyad. « Nous sommes impatients de poursuivre le plan de développement clinique de notre plateforme de CAR-T NKG2D et d'explorer les diverses conditions dans lesquelles cette thérapie pourrait apporter des solutions aux patients atteints de cancers en phase terminale. »

Le Dr David Sallman, Assistant au sein du département d’Hématologie du MoffittCancer Center a déclaré : « Le rapport de cas d'étude THINK apporte les premières preuves de validité clinique du produit CYAD-01 comme récepteur spécifique d’antigènes tumoraux. Ils démontrent également la sensibilité de la LMA aux thérapies cellulaires génétiquement modifiées. Cibler un antigène offre des défis significatifs en LMA ; cette première réponse clinique est donc porteuse d’espoir pour les patients étant aujourd’hui à court d’options thérapeutiques. Ces résultats sont d’autant plus impressionnants qu’ils ont été obtenus sans chimiothérapie lymphodéplétante préalable, ce qui souligne le potentiel des récepteurs d’antigènes physiologiques. »

***FIN***

À propos de Celyad
Celyad est une société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR-T. Celyad utilise son expertise en développement cellulaire pour cibler le cancer. La plateforme CAR-T de Celyad se base sur des Lymphocytes T que l’on modifie afin de les pousser à exprimer un Récepteur de Cellules Tueuses Naturelles (NK). Cette technologie offre un potentiel thérapeutique très large, tant dans les tumeurs solides que sanguines. CYAD-01 (CAR-T NKG2D) est le produit candidat le plus avancé de Celyad en oncologie. Cette thérapie a fait l’objet d’une première étude clinique de Phase I visant à évaluer la sécurité et l’activité clinique de multiples administrations de cellules CYAD-01 autologues dans sept cancers réfractaires, dont cinq tumeurs solides (cancer colorectal, de l’ovaire, de la vessie, du sein triple-négatif et du pancréas) et deux tumeurs hématologiques (leucémie myéloïde aiguë et myélome multiple). Celyad a été fondée en 2007. La société est basée à Mont-Saint-Guibert, en Belgique, et à New York, NY, aux Etats-Unis. Les actions de Celyad sont cotées sur Euronext Bruxelles et Euronext Paris sous le symbole CYAD. Les ADS sont cotés sur le NASDAQ Global Select Market sous le symbole « CYAD ».

À propos de l’essai THINK
THINK (THerapeutic Immunotherapy with NKG2D) est une étude ouverte multinationale (EU / US) de phase I visant à évaluer la sécurité et l'activité clinique de multiples administrations de cellules CYAD-01 autologues dans sept cancers réfractaires, dont cinq solides (cancer colorectal, ovarien, de la vessie, du sein triple négatif et du pancréas) et deux hématologiques (leucémie myéloïde aiguë et myélome multiple). L'essai teste trois niveaux de dose : jusqu'à 3x108, 1x109 et 3x109 cellules CYAD-01 par injection. A chaque dose, les patients reçoivent trois administrations successives de CYAD-01, à deux semaines d'intervalle. La partie de dose à phase croissante de l'étude recrutera jusqu'à 24 patients tandis que la phase d'extension recrutera jusqu'à 86 patients supplémentaires.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest