Une nouvelle étude démontre que la Prestine présente dans le sang suite à un traumatisme sonore est un biomarqueur potentiel de la perte auditive



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values





Montpellier, le 23 avril 2018 (7h30 CEST) - Les résultats d'une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l'American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit.



Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par Sensorion et UConn Health, l'hôpital et centre de recherche médicale de l'Université du Connecticut, aux Etats-Unis.



Cette étude en laboratoire a identifié des variations dans les concentrations sanguines de Prestine, une protéine des cellules ciliées externes (CCE), dans un modèle préclinique présentant une perte auditive causée par le bruit. Les chercheurs ont analysé les échantillons de sang pour tenter de déterminer les niveaux de Prestine circulant dans le sérum. L'étude a montré l'existence d'une corrélation entre la sévérité de la perte auditive et les degrés de changement du niveau de Prestine circulant dans le sang.



« La perte auditive induite par le bruit est une maladie dévastatrice qui affecte considérablement la qualité de vie des patients », a souligné le Dr Kourosh Parham, Professeur et Directeur de recherche au Département d'oto-laryngologie d'UConn Health. « Le fait de travailler en commun avec Sensorion à l'obtention de ces résultats nous a permis d'introduire un nouveau candidat biomarqueur potentiel en otologie, dans la perspective de parvenir, à terme, à un diagnostic précoce de la perte auditive chez les patients avant que leur état ne dégénère en perte auditive sévère ».



« La collaboration entre Sensorion et le Département d'oto-laryngologie d'UConn Health a permis de découvrir un biomarqueur potentiellement vital pour le diagnostic précoce de la perte auditive », s'est félicitée Nawal Ouzren, CEO de Sensorion. « A l'instar de nombreuses maladies, plus les cliniciens sont capables de diagnostiquer la maladie à un stade précoce, plus les chances d'intervenir efficacement sont élevées. Sensorion a l'intention d'intégrer la mesure de la Prestine lors de l'essai clinique de phase 2 du candidat médicament SENS-401 ».



La présentation orale à la conférence de l'ANS, intitulée « Le traumatisme acoustique chez le rat induit une évolution temporelle du taux de Prestine, biomarqueur circulant des cellules ciliées externes », s'inscrivait dans le cadre du cycle annuel de conférences Combined Otolaryngology Spring Meetings (COSM). La principale mission de cet évènement scientifique majeur est de rassembler différents acteurs du secteur ORL dans le but de diffuser des informations et d'échanger sur les recherches cliniques de pointe en oto-rhino-laryngologie.



A propos de SENS-401

SENS-401, R-azasetron bésylate, est un candidat médicament qui vise à protéger et à préserver les tissus de l'oreille interne dans les cas où des lésions risquent de causer une surdité progressive ou séquellaire. SENS-401 est une petite molécule pouvant être administrée par voie orale ou par injection, qui a reçu la désignation de médicament orphelin en Europe pour traiter la perte auditive neurosensorielle soudaine et la désignation de médicament orphelin de la FDA (Food and Drug Administration) aux Etats-Unis pour la prévention de l'ototoxicité induite par le cisplatine dans une population pédiatrique.



A propos de Sensorion

Sensorion est une société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des pathologies de l'oreille interne telles que les vertiges sévères, les acouphènes ou la perte auditive. Deux produits sont en développement clinique, le SENS-111 en phase 2 dans la névrite vestibulaire aiguë, une forme rare et très sévère de vertige, et le SENS-401 ayant terminé une étude de phase 1. Fondée au sein de l'Inserm, la Société bénéficie d'une forte expérience en R&D pharmaceutique et d'une plate-forme technologique complète pour développer des médicaments first-in-class facilement administrables, notamment par voie orale, visant le traitement et la prévention de la perte auditive et des symptômes de crises de vertige et d'acouphènes.

Basée à Montpellier, Sensorion a bénéficié du soutien financier de Bpifrance, à travers le fonds InnoBio, et d'Inserm Transfert Initiative.

Sensorion est cotée sur Euronext Growth Paris depuis le mois d'avril 2015. www.sensorion-pharma.com

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest