Le fonds ERES III et son partenaire Palladium Equity, fonds de capital-investissement américain, annoncent la cession de la société américaine Prince International, fabricant de produits minéraux de spécialité, au fonds de capital-investissement américain American Securities, fin mars 2018.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

ERES III, fonds de private equity minoritaire, multi-secteurs et multi-géographies de la plateforme Edmond de Rothschild, avait levé 300 millions d’euros, et signe là sa première sortie moins de
18 mois après son closing final.



En décembre 2016, ERES III a investi dans la société américaine Prince International. La société transforme des minerais divers (fer, chrome, manganèse, silice) en des solutions pour de nombreuses industries (automobile, matériaux de constructions, agriculture, etc.). Par exemple, le minerai de fer est transformé en colorant pour les briques et les tuiles, ou le minerai de manganèse en additif alimentaire pour les animaux.

Le tour de table organisé à l’occasion de l’entrée d’ERES III a permis à Prince d'acquérir Erachem (société spécialisée dans le manganèse), élargissant ainsi son portefeuille de produits et sa clientèle et doublant la taille de l'entreprise. Comme prévu au moment de l'investissement, grâce à l'intégration d'Erachem, des synergies significatives ont été générées pour Prince. De plus, la société a réalisé une acquisition supplémentaire en Europe et profité du rebond du secteur pétrolier et gazier américain.

Afin de capitaliser sur cette dynamique positive, un mandat de cession a été confié à Goldman Sachs au troisième trimestre 2017. Suite à un processus d’enchères très disputé, le fonds de capital-investissement américain American Securities a fait l’acquisition de Prince le 29 mars 2018.

Cette sortie illustre l’offre du fonds ERES III à destination des autres fonds de private equity pour apporter des solutions en capital aux sociétés en portefeuille. Palladium détenait Prince International depuis plus de 8 ans, et était dans l’impossibilité de réinvestir dans cette société, quand bien même l’acquisition d’Erachem était extrêmement synergétique et relutive. ERES III a participé à la structuration d’une augmentation de capital de Prince sous forme d’actions de préférence préservant les intérêts des anciens et des nouveaux actionnaire pour réaliser l’opération.





A propos d’Edmond de Rothschild

Maison d’investissement audacieuse fondée sur l’idée que la richesse doit servir à construire demain, Edmond de Rothschild est un groupe familial indépendant, spécialisé dans la Banque Privée et la Gestion d’actifs. Dans toutes ses activités, le Groupe privilégie des stratégies audacieuses et des investissements de long terme, ancrés dans l'économie réelle - infrastructure, santé, biotechnologie, investissement à impact. Fondé en 1953, le Groupe est dirigé depuis 2015 par la baronne Ariane de Rothschild en tant que Présidente du Comité Exécutif.
Le Groupe compte € 156 milliards d’euros d’actifs sous gestion, 2 660 collaborateurs et 27 implantations dans le monde au 31 décembre 2017. Il est également présent dans les métiers de Corporate Finance, de Private Equity et d’Administration de Fonds.





A propos de ERES (Edmond de Rothschild Equity Strategies)

La famille de fonds ERES investit en private equity en tant que minoritaire aux côtés de partenaires majoritaires dans des sociétés mid-caps non cotées (valeur d’entreprise comprise entre €100 millions et €2 milliards). Elle adapte sa stratégie d’investissement de façon dynamique pour privilégier les environnements les plus porteurs, notamment sur le plan géographique, en pouvant investir jusqu’à 50% de son portefeuille en dehors d’Europe. ERES a un horizon d’investissement de 4 à 7 ans.

ERES III, ayant levé 300 millions d’euros fin 2016, investit des montants de €10m à €45m par transaction aux côtés de ses partenaires – avec lesquels il n’est jamais en concurrence - et peut intervenir à plusieurs stades d’un processus d’investissement :

-       Avant la signature d’une exclusivité : ERES participe aux due diligences avec ses partenaires et s’engage sur un montant d’investissement donné dans le cadre d’une véritable collaboration ;

-       Entre l’exclusivité et le closing : ERES propose de financer jusqu’à la moitié d’une transaction, en attendant que ses partenaires majoritaires la syndiquent auprès de leurs propres investisseurs. Cette solution est particulièrement adaptée aux problématiques des fonds qui doivent à la fois exécuter une transaction et en parallèle en syndiquer une partie auprès de leurs propres investisseurs. ERES leur apporte une capacité d’investissement supplémentaire certaine et de la flexibilité dans le processus de syndication ;

-       Durant la vie d’un investissement, si l’actionnaire majoritaire doit ré-injecter du capital dans une société de son portefeuille ou monétiser une partie de son investissement, s’associer à ERES lui permet d’éviter de faire intervenir un fonds concurrent.

Enfin, à la fois pendant la phase de due diligence et la détention d’un investissement, ERES contribue à la création de valeur au cas par cas, notamment en donnant à ses partenaires et aux sociétés en portefeuille accès au large réseau du Groupe Edmond de Rothschild.

L’équipe d’ERES est constituée d’une dizaine de professionnels ayant une longue expérience en investissement, M&A et stratégie. Elle est dirigée par Jean-François Félix (HEC, Harvard MBA), ancien responsable Europe du fonds large cap américain Vestar Capital et Jérémie Mélin (HEC, Droit). L’équipe et son processus de prise de décision sont structurés de manière à pouvoir être extrêmement réactifs (quelques semaines) et à s’intégrer dans des processus d’exécution de transactions complexes et rapides.

Site : http://www.edmond-de-rothschild.com/site/France/fr/eres/

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest