Destiné à l’opérateur majeur SES, c’est le plus grand et le plus puissant satellite tout électrique jamais construit



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Toulouse, le 12 avril 2018 – Réalisé par Airbus pour le compte de SES, le satellite de télécommunication tout électrique SES-12 a quitté le site d’Airbus Defence and Space à Toulouse pour rejoindre Cap Canaveral, en Floride.



SES-12 est le plus grand et le plus puissant satellite tout électrique jamais construit. Il est basé sur la plateforme ultra-fiable Eurostar, dans sa version E3000e, qui utilise la propulsion électrique pour atteindre son orbite finale. Le gain de masse ainsi obtenu permet à SES-12 d’embarquer deux missions haute capacité, soit l’équivalent de deux satellites classiques, dans un seul satellite.



Pour remplir sa double mission, SES-12 est doté de faisceaux larges ainsi que de faisceaux haut débit, qui répondent aux différents besoins en matière de connectivité.



La charge utile intègre des solutions de pointe, dont des antennes multifaisceaux reliées à un processeur numérique permettant de distribuer la puissance du signal avec une flexibilité totale et d’allouer la multitude de bandes spectrales à chacun des faisceaux en fonction des besoins.



Le satellite fournira de la capacité de remplacement et de la capacité de transmission additionnelle aux marchés des données, de la vidéo, de la mobilité ainsi qu’aux gouvernements de la région Asie-Pacifique.



Équipé de 76 transpondeurs actifs et de huit antennes, SES-12 utilisera les bandes de fréquence Ku et Ka. Sa masse au lancement sera de 5 400 kg et sa puissance électrique de 19 kW. Conçu pour une durée de vie nominale de plus de 15 ans, il sera placé en orbite géostationnaire sur la position 95° Est.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest