Signature de deux partenariats stratégiques pour les droits mondiaux de l’Imeglimine, assortis de paiements pouvant atteindre 925 millions de dollars US et de redevances assises sur le chiffre d’affaires



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Lancement du programme TIMES de phase III de l’Imeglimine au Japon pour le traitement du diabète de type 2, suite aux excellents résultats de phase IIb
Poursuite du développement du PXL770, activateur direct de l’AMPK dans le traitement de la NASH
Pour rappel, Poxel organise une conférence téléphonique ce jour à 18h00 à l’intention des investisseurs. Pour y participer, veuillez composer le 01 70 71 01 59 suivi du code PIN 78475620#.

Lyon, France, le 22 mars 2018 – 17h45 – POXEL SA (Euronext – POXEL - FR0012432516), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques, notamment le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), dresse aujourd’hui un bilan d’activité et annonce ses résultats pour l’exercice clos au 31 décembre 2017.

À propos de Poxel
Poxel s’appuie sur son expertise de développement dans le métabolisme pour poursuivre l’avancement clinique de son portefeuille de candidats médicaments concentré sur le traitement des désordres du métabolisme, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH). Nous avons mené à terme avec succès aux États-Unis, dans l’UE et au Japon, la phase II de développement de l’Imeglimine, notre produit phare, premier d’une nouvelle classe de médicaments, qui cible le dysfonctionnement mitochondrial. En partenariat ave Sumitomo Dainippon Pharma, nous réalisons actuellement au Japon le programme de phase III TIMES dans le traitement du diabète de type 2. Notre partenaire Roivant Sciences prendra en charge le développement de l’Imeglimine et sa commercialisation aux États-Unis, en Europe et dans d’autres pays non couverts par le partenariat conclu avec Sumitomo Dainippon Pharma. Notre deuxième programme, PXL770, un activeur direct, premier de sa classe, de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK) est en phase I, et nous avons l’intention de poursuivre son développement clinique dans le traitement de la NASH. Poxel entend poursuivre son développement par une politique proactive de partenariats stratégiques et de développement de son portefeuille de candidats médicaments. (Euronext : POXEL, www.poxelpharma.com).

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest