Nairobi, 21 mars 2018 - Haussmann, le spécialiste de l'aménagement d'intérieur d’espaces professionnels en Afrique, était présent au « Africa Forum » qui s’est tenu dans le cadre du MIPIM, le salon international de l’immobilier, dont l’édition 2018 s’est déroulée du 13 au 16 mars. L’occasion pour Grégoire Schwebig, CEO d’Haussmann, d’échanger avec les principaux acteurs du secteur et de livrer son analyse sur les dynamiques qui façonneront le marché africain cette année. Trois grandes tendances sont à noter cette année :



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values



Premièrement, les professionnels de l’immobilier présents ont unanimement souligné le fort intérêt des investisseurs institutionnels étrangers pour le continent. Ces derniers considèrent l’Afrique comme la prochaine opportunité majeure à saisir. Cet engouement devrait continuer de plus belle dans les années à venir, et notamment dans le commercial Real Estate où les grandes villes des pays d’Afrique Subsaharienne hors Afrique du Sud (Lagos, Nairobi, Accra, Abidjan, Kigali) vont connaitre une croissance d’environ 18,3% par rapport à 2017.



Deuxièmement, les pays clés sur ce secteur sont au rendez-vous de la croissance. Que ce soit en Côte d’Ivoire (+ 7% de croissance), au Ghana (+ 8,3%), ou au Kenya (+ 5,3), le contexte économique est vertueux. Même le Nigéria, après avoir connu plusieurs années difficiles (+ 0,8% de croissance en 2017 et -1,6% en 2016), repart de l’avant et s’ouvre à nouveau.

On peut se féliciter de voir que les plus grosses économies du continent sont dans une forme prometteuse et que 2018 s’annonce d’ores et déjà comme une année fantastique pour le secteur de l’immobilier commercial, avec une hausse des investissements étrangers, des infrastructures mais aussi des déploiements de chaînes de retail… C’est par exemple le cas du Kenya qui va accueillir le premier magazine en Afrique de l’Est du groupe Décathlon : le spécialiste de la grande distribution dans les articles de sport et de loisirs va y ouvrir un magasin de plus 1500m2 en 2018.



Troisièmement, nous constatons qu’il existe une forte demande de la part investisseurs occidentaux envers des acteurs du secteur de l’immobilier commercial spécifiquement panafricains. Les multinationales et les investisseurs se développant en Afrique souhaitent de plus en plus être en mesure de traiter avec des interlocuteurs pouvant les accompagner dans leurs problématiques immobilières sur l’ensemble du continent et non plus seulement sur une zone ou un pays. Il y a donc aujourd’hui une réelle valeur ajoutée pour les professionnels de l’immobilier qui réussissent à intégrer toutes les complexités régionales et culturelles de l’Afrique.



Ces trois tendances dessinent un avenir radieux pour le continent et confirment la pertinence du positionnement d’Haussmann qui souhaite constituer un pont entre les grandes entreprises du monde entier et l’Afrique via le secteur de l’immobilier commercial.



A propos d'Haussmann:  

Crée en 2014 par Grégoire Schwebig, Haussmann est une PME africaine implantée à Nairobi (Kenya), Kampala (Ouganda), Lusaka (Zambie), Dar-es-Salaam (Tanzanie) et Kigali (Rwanda). Haussmann offre aux entreprises souhaitant s'’implanter ou se développer en Afrique un accompagnement sur mesure dans la conception, le design et l’aménagement de leurs espaces professionnels. Leader sur son marché en Afrique de l’Est avec un portefeuille de clients prestigieux comme Uber, Mitsubishi, Amadeus ou encore Miniso, le groupe emploie aujourd’hui plus de 70 personnes.

En 2018, Haussmann prévoit de poursuivre son développement avec l’inauguration de trois nouveaux bureaux à Accra (Ghana), Abidjan (Côte d’Ivoire) et Lagos (Nigéria) avec l’ambition de devenir un des acteurs majeurs de l’aménagement d’intérieurs professionnels en Afrique d’ici à 2020.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest