Le constructeur automobile Renault a décidé en 2005 de lancer sur les marchés émergents (Pays de l'Est notamment) un véhicule, la Dacia Logan, a un prix low cost de 5.000€, bien en deçà du prix de la voiture la moins chère en France. Toutefois, après avoir annoncé que la Logan ne serait jamais vendue en France, Renault a décidé d'ouvrir le marché de cette voiture, moyennant options supplémentaires, à la France, avec le succès que l'on connaît aujourd'hui.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Renault n'a pas directement produit la Logan. Le constructeur a décidé de gérer ce lancement via une de ses filiales, Dacia. La logan fut construite en se basant sur des éléments connus et fiables de plusieurs autres voitures du constructeur français. Ainsi, les frais de recherche ont été réduits au minimum et les chaînes de production étaient en grande partie déjà rodées. La Logan n'est désormais qu'une voiture parmi d'autres de la gamme Dacia, qui a lancé la Sandero ou encore le 4x4, Duster.

Le prix de 5.000 euros a rapidement été changé pour s'adapter aux pays d'implantation. En effet, même en Roumanie, la Logan est vendue à un prix plus cher car Renault a rajouté de nouvelles fonctionnalités exigées par les clients. Le prix en France est encore plus élevé mais reste bien en-deçà de ses concurrents. La gamme Dacia s'est fortement élargie, et la Logan MCV s'est ainsi imposée comme la voiture type des familles nombreuses.

Logan ou comment conquérir les marchés émergents mais pas que ...


Quelques années plus tard, le pari de Renault fut un réel succès tant commercial qu'industriel. La Logan s'est écoulée à plus de deux millions d'exemplaires et des voitures à prix cassés sont dans les cartons de bons nombres de constructeurs automobiles. La Logan, malgré son prix, a permis à Renault de voir une nette amélioration de son résultat net.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest