Paris, le 8 février 2018 – WeSave, leader français de l’épargne digitale haut-de-gamme, annonce la suppression des frais de mandat d’arbitrage sur la part composée de fonds en euros de ses profils de gestion et l’ouverture d’un profil 100% fonds en euros.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Depuis le lancement de son offre commerciale, WeSave a appliqué une tarification forfaitaire sur l’ensemble de ses profils de gestion, composée de trois éléments :

0,6% de frais liés à l’enveloppe fiscale (assurance-vie ou contrat de capitalisation), prélevés par l’assureur Suravenir,
0,7% de frais de mandat de gestion, qui rémunèrent la gestion de WeSave,
0,2 à 0,3% en moyenne de frais internes aux ETF.

Désormais, les frais liés au mandat d’arbitrage sur la part de fonds en euros sont supprimés. Ainsi, les frais de gestion des parts en fonds en euros, dans le cadre du mandat d'arbitrage, s'élèveront à 0,60% au lieu de 1,30%.

Par ailleurs, WeSave enrichit son éventail de profils de gestion en proposant un profil 100% fonds en euros afin de permettre à ses clients de bénéficier des mêmes avantages en termes de garantie et de disponibilité que d’autres produits d’épargne sécurisants, mais avec des perspectives de rendement plus importantes. Le fonds en euros retenu par WeSave est Suravenir Rendement. Sur l’année 2017, ce fonds a affiché une performance de 2 %, soit près de trois fois le rendement du livret A.

Les dirigeants fondateurs commentent cette actualité :

« WeSave va élargir sa gamme de produits en 2018. Le profil 100% fonds en euros que nous lançons aujourd’hui s’inscrit dans notre volonté de diversification. En effet, nous voulons répondre à l’ensemble des besoins des épargnants français, notamment ceux qui recherchent une épargne de précaution. Pour cette année, nous préparons également le lancement de produits adaptés aux attentes de la clientèle patrimoniale, tout en conservant l’ADN de WeSave : les meilleurs produits, les meilleurs prix et le meilleur service client. » Jonathan Herscovici, président et co-fondateur de WeSave.fr.

« Avec l’entrée en vigueur de MIFID2, cet ajustement de notre tarification manifeste notre position de précurseur sur les questions de transparence des frais et des services. Cette démarche centrée sur le client est un encouragement supplémentaire pour les épargnants français à nous rejoindre. Notre dynamique positive, d’optimisation continue de notre modèle d’affaire, doit encourager les acteurs bancaires traditionnels à faire de même. Leur marge de progression est très importante. » Zakaria Laguel, directeur général et co-fondateur de WeSave.fr.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest