Lyon, le 11 janvier 2018 - THERANEXUS, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques, annonce aujourd'hui la délivrance d'un brevet européen pour son candidat médicament THN102, notamment dans le traitement de la narcolepsie et de la somnolence diurne excessive dans la maladie de Parkinson. Ce brevet a été octroyé le 3 janvier 2018 au Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) par l'Office Européen des Brevets (OEB). Theranexus jouit d'une licence exclusive mondiale sur ce brevet.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Ce brevet EP 3 024 458, dont les inventeurs sont Franck Mouthon (CEO) et Mathieu Charvériat (CSO) est intitulé « Use of Flecainide as an anti-connexin agent and method for potentiating the effects of a psychotropic drug [1] ». Il protège le candidat-médicament THN102 associant, d'une part, la flécaïnide en tant qu'agent anti-connexine et, d'autre part, le modafinil en tant que psychotrope, et ce jusqu'en 2034 (hors « Certificat Complémentaire de Protection » (CCP)). Ce brevet a été obtenu notamment sur la base des résultats précliniques publiés dans le prestigieux journal Sleep en 2016, démontrant l'effet positif du THN102 sur les deux symptômes cardinaux de la narcolepsie, la somnolence diurne excessive et les épisodes de cataplexie.

Pour Franck Mouthon, Président-Directeur général de Theranexus : « L'obtention du brevet avec des revendications de "produit" et "d'utilisation thérapeutique" auprès de différents offices nationaux a été rapide, ce qui confirme une nouvelle fois la robustesse de la brevetabilité de notre combinaison thérapeutique et réaffirme la rupture portée par notre innovation. La conduite de nos investissements en matière de propriété intellectuelle s'inscrit pleinement dans notre stratégie de création de valeur de THN102 pour ses différentes indications. Nous avons en effet protégé la valeur de notre actif sur les marchés principaux et émergents de l'industrie pharmaceutique. Ainsi, fin 2017, nous avons lancé les activités réglementaires nous permettant de débuter en 2018 notre nouvel essai clinique de phase II du THN102 chez les patients atteints de la maladie de Parkinson [2] et souffrant de somnolence diurne excessive avec des résultats attendus au 2ème trimestre 2019 [3]. Nous obtiendrons aussi les résultats de phase II chez les patients narcoleptiques [4] au 3ème trimestre 2018. Theranexus confirme son ambition d'améliorer la prise en charge de la somnolence dans la narcolepsie et la maladie de Parkinson en positionnant THN102 comme nouveau traitement de référence pour les patients ».

La qualité de l'innovation de Theranexus a déjà été reconnue de manière plus large par la délivrance des brevets couvrant THN102 aux Etats-Unis, au Japon, en Corée du Sud mais aussi plus récemment en Israël, en Afrique du Sud et en Australie.

THN102, un candidat-médicament pour deux indications : la narcolepsie et la maladie de Parkinson

Le THN102 est un candidat-médicament pour lequel Theranexus a déjà pu démontrer une supériorité d'efficacité sur différents paramètres clés par rapport au traitement de référence utilisé seul, le modafinil, dans un essai mené chez des volontaires sains privés de sommeil. Sur la base de ces résultats positifs offrant de larges perspectives d'application, le THN102 est désormais positionné à la fois chez les patients narcoleptiques et chez les patients parkinsoniens. Au-delà des enjeux médicaux critiques pour le quotidien de ces patients, ces deux indications représentent une source d'opportunité importante pour l'exploitation du THN102 avec, par exemple, dans le cas de la narcolepsie, une indication pour laquelle le modafinil constitue la première ligne de traitement, un marché aujourd'hui estimé à 2 milliards de dollars par an.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest