La propulsion électrique permet au satellite SES d’embarquer une charge utile puissante et complexe.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

La double mission comprend une charge utile à large faisceau et une charge utile à haut débit HTS (High Throughput Satellite) dotée d’un processeur numérique transparent (DTP).

La mission scientifique GOLD de la NASA sera embarquée comme charge utile hébergée.

Toulouse, 21/12/2017 – Premier satellite tout électrique de la classe 4 tonnes, SES-14 a quitté aujourd’hui les salles blanches d’Airbus Defence and Space à Toulouse. Il va être transféré vers la Guyane française pour son lancement à bord d’un lanceur Ariane 5, depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG) de Kourou en janvier 2018.

SES-14 est l’un des deux satellites tout électriques commandés à Airbus par SES, l’un des principaux opérateurs mondiaux de satellites de télécommunication. Il est basé sur la plateforme ultra-fiable Eurostar, dans sa version E3000e, qui utilise exclusivement la propulsion électrique pour atteindre son orbite finale, permettant ainsi d’embarquer une charge utile multi missions très puissante.

Le satellite offrira une vaste couverture en bandes C et Ku de l’Amérique latine, des Caraïbes, de l’Amérique du Nord et de l’Atlantique Nord, ainsi qu’une couverture régionale à haut débit en bande Ku. Sa charge utile très haut débit HTS (High Throughput Satellite) est équipée d’un processeur numérique transparent (DTP) qui augmente sa flexibilité et permet de fournir aux clients de SES des solutions de largeur de bande sur mesure.

« Nous attendons avec impatience le lancement du satellite tout électrique le plus puissant construit à ce jour. Grâce aux dernières innovations dont il est équipé, il embarque de quoi permettre à notre client SES d'assurer deux importantes missions avec un seul satellite », a déclaré Nicolas Chamussy, Directeur général de Space Systems. « Je salue l’ambition de la société SES en matière d’innovation, m’associe à son esprit pionnier et la remercie pour sa confiance dans nos satellites tout électriques et nos charges utiles processées. »

SES-14 embarquera également la première mission scientifique de la NASA hébergée par un satellite commercial de télécommunication : l’instrument GOLD (Global-scale Observations of the Limb and Disk), qui mesurera les densités et les températures de la thermosphère et de l’ionosphère terrestres.

La masse au lancement du satellite sera de 4 400 kg et sa puissance électrique de 16 kW. Conçu pour une durée de vie nominale en orbite de plus de 15 ans, il sera placé en orbite sur la position 47,5° Ouest.

12e satellite réalisé par Airbus pour SES, SES-14 est le 48e satellite basé sur la plateforme ultra fiable Eurostar E3000 d’Airbus. Il est aussi le 2e en version tout électrique E3000e, qui a été mise en orbite pour la première fois avec succès en 2017.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest