Willie Walsh a été berçé très jeune par sa passion, l'aviation. Ainsi il pilote dès l'âge de 17 ans à Aer Lingus, la compagnie nationale de la République d'Irlande. Né à Dublin, en Irlande, Willie Walsh dirige donc tout naturellement sa carrière vers Aer Lingus. Il ne sait pas encore qu'en octobre 2001, il prendra la direction de la compagnie qu'il remaniera en profondeur. Aer Lingus devient sous sa direction une société low cost. Le contrecoup des attentats du 11 septembre 2001 l'ont conduit à ce changement de stratégie majeure. L'ensemble du secteur aérien est touché et Aer Lingus n'échappe pas à la forte baisse des l'activité, et aux normes plus draconiennes en matière de sécurité aérienne. Le low cost sera la porte de sortie à la crise d'Aer Lingus.



Quatre années plus tard, Willie Walsh prendra la tête de la première compagnie aérienne du Royaume Uni, British Airways. Ses débuts sont prometteurs, mais la hausse du baril de brent puis la crise économique de 2008-2009 mettent à mal la compagnie aérienne. En mai 2009, il provoque la polémique en proposant à ses salariés de travailler gratuitement pendant plusieurs semaines. De son côté, il accepte l'abandon de son salaire pendant ... un mois.

Willie Walsh annonce le 12 novembre 2009 que le géant British Airways fusionnera avec le géant espagnole, Iberia. Les deux spécialistes du transport aérien deviennent le groupe International Airlines Group. Ce nouveau groupe rentre dans le Top 5 des compagnies aériennes en terme de chiffres d'affaires dans le monde. Depuis le 24 janvier 2011, Willie Walsh devient logiquement le président de International Airlines Group.