Les religions ou prétendues religions récentes ont un point commun : elles ont su allier capitalisme et spirituel. L'Eglise de l'Unification, plus connue sous le nom de Secte Moon, fait ainsi partie de ces églises qui regroupent 3 millions de fidèles et des millions de dollars en banque. Fondé par Sun Muyung Moon, ce dernier a su bâtir une fortune au fil des années avec le développement de son église.



Né le 25 mai 1920 dans l'actuelle Corée du Nord, à Sangsa-Ri, mais dans un territoire occupé à l'époque par le Japon, Sun Myung Moon est issu d'une famille d'agriculteurs. Mais sa vie est bouleversée le 17 avril 1935. Pendant une prière à Pâques, il aurait alors rencontré Jésus, qui lui aurait demandé de poursuivre son oeuvre. Il ne crée pas immédiatement une église, mais s'investit pour de grandes causes. Ainsi il prône la libération de la Corée, encore occupée par le Japon. Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, ses actes de prosélytisme sont mal perçues par le nouveau pouvoir communiste. Il est une première fois arrêté et torturé le 11 août 1946. Laissé pour mort, il guérira finalement de ses blessures. Nouvelle arrestation en février 1948 où il est alors condamné pour travaux forcés. Il sera libéré en octobre 1950 lors de la Guerre de Corée.

C'est finalement en 1954 que Sun Myung Moon fonde l'Association du Saint Esprit pour l'Unification du Christianisme Mondial, plus connu sous le nom de l'Eglise de l'Unification. Certes l'église se base sur la bible, mais ses interprétations sont parfois très différentes de l'Eglise catholique. Celui que l'on surnomme le Vrai Père se fera connaître de par le monde via ses mariages collectifs. Ainsi, il n'hésite pas à louer des stades entiers pour marier les fidèles de son Eglise. Le 25 août 1992, 30.000 personnes se sont réunis pour célébrer un mariage collectif. L'Eglise peut même trouver une épouse à un homme et un époux à une femme. L'Eglise de l'Unification connaît un beau succès avec notamment une rencontre avec Richard Nixon, le président américain, en 1974. Sun Myung Moon n'hésitera pas à demander aux américains de pardonner à leur président pour le scandale du Watergate.

Mais les liens entre l'argent et l'église sont si forts que l'Eglise de l'Unification est davantage qualifiée de secte dans bons nombres de pays. La Secte Moon détient ainsi de nombreux participations dans tous les domaines, allant de la construction, à l'automobile, en passant par l'Education. La Secte Moon détient même un quotidien, le Washington Times fondé en 1982 dont le tirage est de 100.000 exemplaires quotidien.

Sun Myung Moon abandonne la tête de l'Eglise de l'Unification en 2008 à son dernier fils, Hyung Jin Moon. Il décédera le 3 septembre 2012 à Séoul des suites du pneumonie. Il avait 14 enfants.