Apparu sur le devant de la scène en 2008, René Ricol est devenu un personnage incontournable dans la crise financière qui traverse la France. René Ricol fut en effet le Médiateur du Crédit, nommé par Nicolas Sarkozy lui même, et gère désormais les 35 milliards du grand emprunt.



René Ricol est né le 26 décembre 1950 à Lyon. Expert comptable et commissaire aux comptes reconnu, René Ricol a alterné les missions, les rapports et les présidences dans le domaine de la comptabilité, de l'expertise et du financement des PME. De 1985 à 1989, René Ricol est ainsi président de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes. Pendant cette période, en 1987, il créera avec Jean-Charles de Lasteyrie et Gilles de Courcel, un cabinet d'expertise financière indépendant : Ricol, Lasteyrie et Associés. Ce cabinet deviendra une référence dans le domaine de l'expertise financière.

Rapidement il se tourne vers les PME et leurs besoins. Ainsi de 1991 à 2007, il anime le groupe d'études "Petites et Moyennes Entreprises", et de 1991 à 1998, il présidera l'observatoire des Délais de paiement. René Ricol est alors reconnu comme un expert dans le domaine du financement aux entreprises.

Il cumulera les fonctions. Président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables de 1994 à 1998, président de l'International Federation of Accountants (IFAC) de novembre 2002 à novembre 2004.

En août 2005, Renaud Dutreuil, alors ministre des PME, du Commerce, de l'Artisanat et des professions libérales, lui confie la mission de restructurer l'APCE ou Agence Pour la Création d'Entreprise. Mission qui prendra fin en juin 2006. Dans la même période, il fondera et animera le réseau destiné aux petites entreprises "Tous pour l'emploi".

René Ricol sera mis sur le devant de la scène en octobre 2008. Alors que la France traverse une crise financière sans précédent, Nicolas Sarkozy le nomme Médiateur du Crédit. Il sera chargé de résoudre les problèmes de financement et de trésorerie des PME, lié au manque de liquidités sur les marchés. Il quitte ses fonctions le 28 septembre 2009. René Ricol reste encore très investi dans la crise financière et son plan de relance. Il est nommé commissaire général à l'investissement, poste où il peut contrôler les milliards provenant du grand emprunt national destiné à la relance de l'économie française.