Né le 14 décembre 1950 à Rennes (Ille-et-Villaine), Pierre Blayau est moins médiatique que certains grands patrons français mais il a su au fil des années se forger une carrière riche en expériences.



La formation de Pierre Blayau est très orientée vers le monde politique. Il suit des études à l'Ecole Normale Supérieure de Saint Cloud, obtient un diplôme supérieur allemand et au sein de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris. Sa formation se termine à l'ENA en 1978. C'est d'ailleurs au sein de cette institution qu'il se lie à Alain Minc qui l'aidera grandement dans sa carrière.

En 1978, juste après sa sortie de l'ENA, il devient inspecteur des Finances. Cette première expérience lui permet d'intégrer le groupe Saint-Gobain en 1982. Durant ce passage, il deviendra président de Pont-à-Mousson et directeur de la branche Canalisation Mécanique. A l'époque le groupe Saint Gobain est nouvellement nationalisé, et sera privatisé quelques années plus tard, en 1986.

En 1993, Pierre Blayau quitte le groupe Saint-Gobain pour devenir président du Directoire de Pinault-Printemps-La Redoute, spécialiste de la distribution. Administrateur de la FNAC de 1994 à 1995, il préside également La Redoute en 1994. Il quittera le groupe en 1995 suite à des divergences d'opinions avec le breton et président de PPR, François Pinault.

La même année, il est choisi par Jean-Charles Naouri pour prendre la tête de Moulinex. Jusqu'en 2000, il relance l'activité et met en place la fusion avec Brandt. Il sera surtout connu pour avoir remanié en profondément toute la structure de la société Moulinex, avec de nombreux départs à la clé.

En 2001, Pierre Blayau rebondit et devient Président Directeur Général de Géodis. Il est également conseiller du président de la SNCF depuis avril 2003 et membre du comité exécutif de la SNCF. Geodis est un spécialiste de la logistique et de la messagerie. La SNCF en est l'un des actionnaires principaux, notamment depuis 2008 où la SNCF détient près de 100% du capital.

Passionné par le monde du football, Pierre Blayau occupera un poste d'administrateur auprès de la Ligue de Football Professionnel. A travers ses différentes fonctions, il aidera l'AS Nancy-Lorraine ou encore le Stade rennais. Il était aussi membre du comité d'organisation de la Coupe du monde de football 1998.

Le 2 mai 2005, il est nommé président du club de Football Paris Saint Germain en remplacement de Francis Graille. Il sera remplacé dès juin 2006 par Alain Cayzac suite à la cession du PSG par Canal+ au fond Colony Capital.