Passionné d'arts, Pierre Bergé n'en est pas moins un mécène reconnu dans de multiples domaines bien au-delà du monde artistique. Né le 14 novembre 1930 à Saint Pierre d'Oléron, en France, il découvre l'amour de l'art à travers sa mère, alors soprano. Son bac en poche, il part pour la capitale parisienne, et y découvre le Paris littéraire. Prévert, Giono, etc. ... tous ces noms font rêver aujourd'hui et Pierre Bergé les côtoyait alors à l'époque. Après avoir vécu une relation amoureuse de plusieurs années avec le peintre Bernard Buffet, Pierre Bergé rencontre en 1958 un certain Yves Saint Laurent. A l'époque, il n'est que styliste et travaille pour la maison de couture Dior. Pierre Bergé prendra en main la carrière de ce jeune styliste de talent. Pierre Bergé pousse ainsi Yves Saint Laurent à créer sa propre maison de couture. YSL est un véritable succès et devient un groupe mondialement reconnu. Pierre Bergé continue de se faire connaître dans le monde des Arts et devient ainsi président de la Chambre Syndicale des Couturiers et Créateurs de mode en 1974.



Cet homme de valeurs n'a jamais caché son admiration pour les hommes et femmes de gauche. Très proche de François Mitterrand, il soutient tout logiquement sa candidature lors des élections présidentielles et cèdera même pour un franc symbolique le Théâtre de l'Athénée à l'Etat français en 1982. L'homme est aujourd'hui proche de Ségolène Royal, ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle de 2007.

Pierre Bergé est l'un des instigateurs de l'association Sidaction, chargée de lutter contre les ravages du Sida. Fondée en 1994, il prend les rêves de l'association en 1996. En 2009, en précisant sa myopathie, il critique très fortement le montant des sommes collectées par le Téléthon et l'AFM.

De par ses actions, Pierre Bergé a reçu de nombreuses distinctions telles que Commandeur de la Légion d'Honneur, officier de l'Ordre National du Mérite, et Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres.