Il est peu de dire que Philippe Brégi est un spécialiste dans son métier. Certes ce n'est pas le métier le plus avenant au premier abord, mais il n'en reste pas moins un professionnel reconnu dans le domaine de l'électronique. Philippe Brégi est ingénieur depuis son diplôme obtenu à l'Ecole Centrale de Lyon. Il est aussi détenteur d'un MBA de l'IEA de Lyon.



Né à Tours, le 2 juillet 1951, Philippe Brégi débute sa carrière en tant que chef de projet au sein du groupe Thomson CSF. Il y restera 6 années, de 1977 à 1983. Il intégrera alors la division transmission de la société CIT. Il y exercera diverses fonctions, dont certaines dans le marketing. En 1990, Philippe Brégi rejoint Alcatel. Il y gravira les échelons notamment au sein de la filiale optronique du groupe, Alcatel Optronics. Mais en juillet 2003, Avanex rachète Alcatal Optronics, et celui qui était directeur d'exploitation depuis 3 ans devient président d'Avanex France.

Le 26 avril 2005, Philippe Brégi est nommé président du conseil d'administration de la société Egide, spécialisée dans la réalisation de boîtiers destinés à la protection mais aussi à l'interconnexion d'éléments électroniques. En janvier 2008, il est reconnu par ses pères et devient président d'Opticsvalley, une association dont le but est d'animer le réseau optique, électrique ou encore logiciel de la région Ile de France.

Combien Philippe Bregi gagne t-il par an ?