L'élection du Président de Facebook avait fait grand bruit en janvier 2008. Ce président élu pouvait soi disant envoyer des messages aux millions d'utilisateurs. Mais rapidement, l'on s'apercu que la société Facebook n'était en rien responsable de cette élection. Facebook a bien un président. C'est d'ailleurs son fondateur à savoir Mark Elliot Zuckerberg. Il est l'archétype du Web 2.0 et des réseaux sociaux.



Né le 14 mai 1984 (et oui) d'une famille juive à Dobbs Ferry dans le Comté de Westchester, près de New York, il usera ses fonds de culotte sur les mêmes bancs que le fils de Ruppert Murdoch à Horace Mann School et sera diplômé en 2002 de la Phillips Exeter Academy. Passionné d'informatique, ce fils de dentiste et de psychiatre, se tourne tout naturellement vers Harvard.

Il découvre les ordinateurs à 10 ans et s'adapte rapidement à cet outil. En 2003, il pirate les serveurs de Harvard pour y collecter les photographies des étudiants. Son objectif : créer un site pour noter le sex appeal de ses camarades.

Mais le 4 février 2004, Mark Zuckerberg lance officiellement la première version de Facebook. Ce réseau social qui recense désormais plusieurs centaines de millions d'utilisateurs était restreint à l'origine aux étudiants d'Harvard. Ils peuvent ainsi élargir leur réseau via Facebook. Un outil qui devient vite indispensable et qui se propage rapidement aux autres universités.

Facebook ne cessera plus de croître et son ouverture au grand public ne diminuera pas cette tendance. Toutefois le succès apporte aussi ses déconvenues. Un système de publicité basée sur les achats des internautes doit être supprimé car par trop critiqué.

En octobre 2007, Microsoft assoie un peu plus la notoriété et la crédibilité de Facebook en acquérant 1,6% des parts pour un montant de quelques 240 millions de dollars. Les analystes considèrent toutefois qu'il s'agit d'asseoir un partenariat commercial plutot que de valider la valorisation de l'entreprise. C'est une manière aussi pour Microsoft de contrer Google. Les 80 milliards de dollars souvent avancés pour la valorisation de Facebook sont surtout estimatifs car la société n'est pas cotée en bourse. La société réalise un chiffre d'affaires de plus d'un milliard d'euros contre 150 millions en 2007.

En 2008, Mark Zuckerberg fait une entrée remarquée dans le classement Forbes en devenant le plus jeune milliardaire. Sa fortune est estimée à plus de 15 milliards de dollars. Il détient toujours 20% des parts et est le président du groupe. L'arrivée de Google, en 2011, dans le domaine des réseaux sociaux via Google + a bouleversé les évolutions de Facebook qui ont multiplié les nouveautés depuis le lancement.