Il y a quelques années, les déclarations d'Alan Greenspan alors président de la FED étaient scrutées avec soin. Aujourd'hui, les annonces de Mario Draghi sont attendues par toute la communauté financière. Le président de la BCE est en effet l'homme phare de la crise de la dette européenne.



Né le 3 septembre 1947 à Rome en Italie, Mario Draghi est avant tout un économiste. Après une licence en économie et commerce à l'Université de Rome en 1970, il obtient un Ph. D en économie au sein du célèbre MIT ou Massachusetts Institute of Technology en 1976. Il se lance alors dans une carrière universitaire, où il sera notamment professeur au sein des universités de Florence et de Turin.

En 1991, Mario Draghi devient le directeur général du ministère du Trésor Public. En charge des privatisations, il présidera même le comité des Privatisations de 1993 à 2001. A l'époque, il multipliera les postes au sein des conseils d'administrations des sociétés privatisables. Ses compétences sont reconnues. Le 27 décembre 1991, il reçoit la distinction de Grand Officier de l'Ordre du Mérite de la République italienne, puis celle de Grand Croix de l'ordre du Mérite de la République Italienne le 5 avril 2000.

En 2002, Mario Draghi quitte le secteur public pour intégrer la célèbre banque d'affaires, Goldman Sachs. Il en devient le vice-président pour la branche européenne. Cette fonction lui posera d'ailleurs quelques soucis par la suite, car c'est notamment cette banque d'affaires qui, via de l'inventivité comptable, a aidé la Grèce à manipuler ses comptes pour respecter les critères européens.

Choisi par Silvio Berlusconi alors président du conseil italien, Mario Draghi prend la tête de la Banque d'Italie. Il remplace alors Antonio Fazio suspecté de conflits d'intérêts. Il débute ses fonctions le 16 janvier 2006 pour un mandat de 6 ans.

La succession de Jean Claude Trichet devait être une formalité mais l'homme pressenti s'est finalement retiré de la course à la tête de la BCE. Mario Draghi est alors annoncé comme le remplacement de JC Trichet, le 24 juin 2011. Il prend ses fonctions le 1er novembre 2011 pour un mandat de 8 ans non renouvelable. Il quitte alors ses fonctions à la tête de la Banque d'Italie le 24 octobre 2011. Il sera remplacé par Ignazio Visco.

Aujourd'hui, Mari Draghi souffle le chaud et le froid sur les marchés qui attendent avec impatience les nouvelles déclarations de l'homme fort de la Zone Euro.