Cet économiste autrichien est plus connu pour ses travaux sur la destruction créatrice que pour son poste de ministre des Finances de 1919 à 1920 en Autriche. Né le 8 février 1883, Joseph Aloïs Schumpeter a fondé une grande part de ses travaux sur l'importance des progrès technologiques pour expliquer la croissance sur le long terme. Pour lui, les innovations se produisent par grappes et créent ainsi de nouveaux relais de croissance au détriment des anciens. Ainsi les innovations ne peuvent se développer qu'en détruisant les anciennes. Il parle de destruction créatrice. Joseph Schumpeter a travaillé sur la notion de cycles économiques. Pour lui, trois cycles majeurs se combinent : le cycle de Kondratieff ou cycle long, d'environ 50 ans; le cycle Juglar de 5 à 10 ans et enfin le cycle à court terme de Kitchin de 2-3 ans et basé sur les stocks. Ces trois cycles combinés expliquent les grandes phases de développement dans le monde.



Exilé après la montée du nazisme, il décédera le 8 janvier 1950 à Salisbury, dans le Connecticut aux Etats-Unis.