Jon Rubinstein remplace le 12 juin 2009 un président emblématique, Ed Colligan, et prend la tête de Palm en tant que Président du Conseil d'Administration. Jon Rubinstein a intégré Palm deux ans plus tôt, en juin 2007, et fut l'un des acteurs du succès du Pre. Chargé de l'innovation, il avait alors fonction de directeur exécutif.



Né en 1956, Jon Rubinstein suit une scolarité classique pour un ingénieur en obtenant son Bachelor of Science en 1978, et son Master of Science d'informatique à l'Université de l'Etat du Colorado. Tout naturellement, il se tourne vers les géants du secteur pour faire ses premières armes, et HP l'accueille à la sortie de ses études. Un groupe qu'il retrouvera quelques années plus tard. Mais sa véritable carrière débute avec sa rencontre avec Steve Jobs. Le créateur d'Apple, alors en disgrâce du groupe qu'il a fondé, recherche des compétences pour NeXT. Les deux hommes se retrouvent quelques temps plus tard. Steve Jobs cherche alors quelqu'un pour développer sa nouvelle idée, l'iPod. Jon Rubinstein fut l'homme idéal, et l'iPod fut l'un des produits qui a relancé la marque Apple.

Après avoir travaillé 16 années chez Apple, il quitte le groupe en mars 2006. L'année suivante, il rejoint Palm, l'un des ennemis jurés d'Apple, notamment depuis le lancement de l'iPod et l'iPhone. Mais les divergences stratégiques et surtout le rachat de Palm par HP, et l'abandon du WebOS le poussent inexorablement vers la sortie. Jon Rubinstein quitte le nouveau groupe en janvier 2012.