La carrière de Jérôme Marsac est intimement liée à celle de Cybergun SA. En 1983, ce passionné de maquettes et de modèles réduits, fonde avec un ami, Vincent Bouvet, la société CIMB, pour Commerciale et Industrielle Marsac Bouvet. L'entreprise est alors spécialisée dans l'importation et la diffusion de maquettes. Rapidement la société se fait connaître et devient leader sur son secteur. Elle finit par attirer les grands et la société est cédée en 1991 à Jouef, le spécialiste des trains miniatures.



Mais CIMB n'est pas le seul projet de Jérôme Marsac. En 1986, il fonde la société Les Trois Pylones et la spécialise en 1993 dans l'importation et la diffusion de répliques factices d'armes. Ces armes propulsent des billes en plastique de quelques millimètres. Ces pistolets à air rencontrent leur public, et la société croît. En 1997, 3P obtient sa première licence exclusive européenne, et le 9 décembre 1999, la société s'inscrit sur le Marché Libre. 3P devient Cybergun en septembre 2001 avant d'être transféré le 5 juillet de l'année suivante sur le Second Marché. A ce jour, la Famille Marsac reste le premier actionnaire de Cybergun.

Combien Jérôme Marsac gagne t-il par an ?