Jean-Pascal Tricoire est d'un naturel discret. Il est malgré tout le président du directoire d'une entreprise de près de 30 milliards d'euros de capitalisation boursière, Schneider Electric.



Né le 11 mai 1963 à Beaupréau, dans le Maine et Loire, Jean-Pascal Tricoire est ingénieur électronicien. Il a suivi ses études auprès de l'Ecole Supérieure d'Electronique de l'Ouest, ESEO. Il n'est donc ni énarque, ni polytechnicien. Il en sort en 1985, Promotion Tesla, pour poursuivre sa scolarité au sein de l'Ecole de Management de Lyon.

De 1985 à 1986, il fait quelques missions au sein d'entreprises prestigieuses : Alcatel, Saint Gobain ou encore Schlumberger. 1986 marque sa réelle entrée au sein du groupe Schneider Electric. Il intègre Merlin Gerin en 1986 avant de devenir un véritable baroudeur dans le groupe. Ainsi à partir de 1988, il partira pour l'Italie dans l'Activité Domotique Contrôle du Bâtiment. Cinq années plus tard, on le retrouve en Chine dans la Basse Tension et les Automatismes industriels. Après une nouvelle période de 5 ans, il part pour l'Afrique du Sud.

Mais en 1999, Jean-Pascal Tricoire est rappelé en France. Son expérience internationale va l'aider à progresser au sein du groupe. Il devient Directeur des Grands Comptes Globaux et stratégiques. On lui confie aussi le projet "Schneider 2000+". En 2002, il devient Directeur Général de la Division Internationale Pacifique - Asie - Afrique - Amérique du Sud.

En octobre 2003, il est nommé n°2 du groupe Schneider Electric en devenant Directeur Général Délégué de la Division Internationale. Henri Lachman en fait son dauphin.

En mai 2006, le conseil de surveillance suit les volontés d'Henri Lachman et nomme Jean-Pascal Tricoire, président du Directoire du groupe Schneider Electric.

Jean-Pascal Tricoire est marié, père de trois enfants. Passionné de kayak, il aime aussi partir à l'aventure.

Combien Jean-Pascal Tricoire gagne t-il par an ?