Connu du grand public pour ses fonctions de président du club de football Olympique Lyonnais, Jean Michel Aulas n'en est pas moins l'un des dirigeants français les plus réputés dans le secteur de l'informatique.



Né le 12 mars 1949 à l'Arbresle dans le Rhône, Jean-Michel Aulas a un parcours scolaire classique. Ses parents sont professeurs au Collège André Lassagne. Son père est aussi chroniqueur au journal "Progrès de Lyon" et poète à ses heures. Jean Michel Aulaus obtiendra un BTS d'Informatique au Lycée La Martinière à Lyon, avant d'obtenir une licence d'économie. Il participera aux évènement de mai 1968. A l'époque, il est délégué du syndicat étudiant UNEF.

A l'époque la majorité légale est fixée à 21 ans. Mais Jean-Michel Aulas ne souhaite pas attendre ses 21 ans pour créer sa société. Il demande donc à ses parents d'être émancipé. Ils acceptent. Jean-Michel Aulas créera donc le Cegi (Centre Européen de Gestion par l'informatique) avec 3 autres associés. Le succès est au rendez-vous mais la croissance est mal maîtrisée et le service militaire compromet l'entreprise. Les 4 associés décident alors de céder la société à Cegos, 18 mois après la création.

Jean Michel Aulas et Jean Claude Sansoë rejoignent alors Cegos. Ils y poursuivront leur carrière jusqu'en 1983. L'envie d'entreprendre renaît alors. Les deux hommes démissionnent et créent Cegid, la Compagnie Européenne de Gestion par l'Informatique Décentralisée. A Jean Michel Aulas, le commercial, et à Jean Claude Sansoë, la technique. C'est un véritable succès. En seulement 4 ans, le groupe fait son entrée sur le second marché, la bourse française destinée aux valeurs dynamiques. En 2009, Cegid a généré près de 250 millions de chiffre d'affaires pour un bénéfice de 17,8 millions. Jean-Michel Aulas en est à ce jour le président du conseil d'administration.

Mais ce rhodanien est aussi un spécialiste du sport. Certes sa carrière sportive s'est limitée à la deuxième division de handball, mais il est aussi et surtout le président du club de football de l'Olympique Lyonnais depuis 1987.

Et pourtant tout cela est arrivé un peu au hasard. Alors qu'il participe à une fête après son émission télévisuelle Ambitions, Bernard Tapie, alors personnage public de premier plan, répond à une question d'un journaliste du Progrès, et confie que le seul capable de gérer l'Olympique Lyonnais est Jean Michel Aulas. A l'époque l'Olympique Lyonnais est un club en très mauvaise forme, très fréquemment en zone de relégation en division 2. Cette petite déclaration fait son chemin et finalement Jean Michel accepte de devenir président de l'OL le 15 juin 1987.

Alors que le groupe est criblé de dettes, Jean Michel Aulas souhaite appliquer les recettes de gestion qu'il a perfectionné au sein de Cegid. Il gère donc le club comme une véritable société. Ses premières déclarations font déjà parler de lui. Il parle de compétition européenne alors que le club n'est qu'en 2ème division. Société Anonyme à Object Sportif, Augmentation de Capital, Marketing, Rentabilité... tels sont les nouveaux termes qu'on utilise à l'OL. Bien loin de la conception du football de l'époque.

Et cela lui réussi. L'Olympique Lyonnais est aujourd'hui un club rentable et a signé 7 championnats de France de suite. Dans le même temps, ses propos sont parfois mal perçus. Il est souvent mal aimé au sein des supporters et/ou des joueurs.

Sa forte capacité de communication le pousse à la direction du G14 (association des 18 plus grands clubs d'Europe).

L'Olympique Lyonnais a été introduit en bourse le 8 février 2007.

Sa carrière lui a valu d'obtenir en 2006, la croix de Chevalier de la légion d'Honneur.

Combien Jean-Michel Aulas gagne t-il par an ?