Certains grands patrons le sont par nomination et parachutage, Jean-François Roverato n'est pas de ces hommes là. Il s'est formé au sein de la prestigieuse Ecole Polytechnique d'où il sort diplômé en 1964 et de la non moins prestigieuse Ecole Nationale des Ponts et Chaussées où il sera fait ingénieur en 1969. Tout logiquement, ses premiers pas dans le monde du travail l'amène à se rapprocher de la fonction public. D'abord ingénieur des Ponts et Chaussées au sein de la direction de la construction du Ministère du Logement de 1969 à 1972, Jean-François Roverato sera ensuite conseiller technique auprès du secrétariat d'Etat au logement avant de diriger l'Office Public des HLM du Val de Marne de 1972 à 1974.



Celui que l'on surnommera JFR, ou parfois, Napoléon, quitte alors le monde feutré des cabinets ministériels pour devenir directeur de Fougerolles. Une société de BTP. Il grimpe les échelons et au fur et à mesure l'entreprise croît avec lui. Il finit par en devenir le PDG en 1987. Après de multiples acquisitions et rapprochement, Fougerolles devient Eiffage en 1992 mais JFR conserve son statut de PDG. Statut qui évoluera en 2007 où il deviendra Président.

Eiffage est un groupe spécialisé dans la construction mais aussi dans les concessions. Ainsi outre le Viaduc de Millau et de nombreuses lignes ferrovaires, le groupe Eiffage gère aussi plusieurs concessions autoroutières. Ainsi Jean-François Roverato est président de la société des Autoroutes Paris Rhin Rhône, depuis 2006, et des Autoroutes de la Région Rhône Alpes. Il est d'ailleurs le président de l'Association Française des Sociétés d'Autoroutes.

Jean-François Roverato a toujours prôné l'actionnariat de ses salariés, ce qui fait d'Eiffage un des groupes où les salariés sont le plus représentés dans le capital. JFR devrait progressivement quitter ses fonctions à compter de 2012.