Né le 1er jour de l'année 1940 à Nantes, Jean-François Dehecq a su devenir l'un des tous meilleurs du monde du médicament dans le monde.



Après un CAP de tourneur, et une enfance où il devient orphelin de père à 16 ans, Jean-François Dehecq arrive à intégrer la prestigieuse Ecole Nationale des Arts et Métiers où il en sort diplômé. Il essaye d'intégrer la non moins prestigieuse ENA mais sans le même succès.

De 1964 à 1965, il est professeur de Mathématiques au Lycée catholique Saint-Vincent de Senlis avant de devenir stagiaire à la Recherche Scientifique du département Propulsion Nucléaire de l'armée.

1965 marque l'année de ses débuts au sein du groupe Elf-Total. Il intègre la Société Nationale des Pétroles d'Aquitaine (SNPA, ex Elf Aquitaine). Au sein des services économiques de 1965 à 1969, il devient attaché de direction de 1969 à 1970.

De 1970 à 1971, il devient ingénieur d'exploitation sur l'Usine de Lacq, site gazier majeur en France.

Avec René Sautier, il organise la création d'un nouveau pôle Hygiène et Santé au sein d'Elf Aquitaine. En 1973, il devient Directeur Général de Sanofi. A coup d'acquisitions (plus de 300 en 30 ans), Sanofi devient un pôle important du groupe Elf Aquitaine. De 1982 à 1988, il est vice président directeur général de Sanofi avant d'en prendre la direction dès Février 1988 avec la retraite de René Sautier.

Ses relations avec Loic Le Floch Prigent sont tendues et ce dernier l'oblige à céder son pôle Luxe constitué d'Yves Saint Laurent. En 1999, il met la main sur Synthélabo et devient président directeur général de Sanofi Synthelabo.

En 2004, une acquisition majeure transforme ce pur produit franco-français en un chantre de l'Europe pour se défendre contre les Etats-Unis. Il organise la fusion Sanofi-Aventis.

Cet homme d'1m97 a obtenu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière : Commandeur dans l'Ordre National du Mérite (2002), Officier dans l'Ordre du Mérite Agricole (1998) ou encore Grand Officier dans l'Ordre du Mérite de l'Ordre Souverain de Malte (1995). Il est l'un des rares grands dirigeants français à avoir commencé au très bas de l'échelle, avant de progresser petit à petit.

Combien Jean-François Dehecq gagne t-il par an ?