Ce français, né à Lyon le 20 décembre 1942, fut sans doute l'un des personnages les plus puissants de l'économie européenne, et mondiale. Ses interventions étaient attendues avec crainte et ses décisions peuvaient être lourdes de conséquences. Président de la toute puissante Banque Centrale Européenne jusqu'au 1er novembre 2011, cet énarque a orienté la politique des taux d'intérêts de la BCE.



Après des études d'ingénierie dans le milieu des années 60 (il est même diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Nancy), il bifurque dans le domaine de l'administration en devenant diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris en 1966.

Pendant deux ans, il se consacre à sa passion en travaillant comme ingénieur dans le secteur privé. Mais en 1968, il décide d'arrêter sa carrière et reprend ses études à l'ENA et obtient son diplôme en 1971. Il devient alors Inspecteur des Finances.

Son parcours est ensuite une longue suite de missions ministérielles et de cabinets feutrés. Il passe ainsi sous le giron de René Monory, de Valéry Giscard d'Estaing, ou encore d'Edouard Balladur.

En 1993, il est découvert par le grand public en devenant Gouverneur de la feu Banque de France.

Lors de la création de la Banque Centrale Européenne en 1998, il s'effacera pour laisser la place à Win Duisenberg. L'Europe a décidé de l'alternance de la présidence pour les premiers pas de la BCE. Jean-Claude Trichet est plus que pressenti pour prendre la place de Win Duisenberg à la fin de son mandat.

2003 marque une nouvelle envolée de la carrière de Jean-Claude Trichet qui devient le deuxième président de la Banque Centrale Européenne. Il prend la tête de la banque centrale de l'Union Européenne. Il est partisan d'une maîtrise de l'inflation. L'un des principaux rôles de la BCE est d'ailleurs la jugulation de l'inflation, et non la croissance de l'économie contrairement à la FED, la banque centrale américaine. Jean-Claude Trichet ira jusqu'au bout de son mandat, et laissera son siège le 1er novembre 2011 à l'italien Mario Draghi.

Durant sa longue carrière, Jean-Claude Trichet a obtenu de nombreuses récompenses et distinctions dont : Commandeur de l'Ordre National de la Légion d'Honneur, Officier de l'Ordre national du Mérite et bien d'autres distinctions dans le monde. Au début des années, il sera poursuivi lors du scandale du Crédit Lyonnais, mais sera relaxé.