Il n'est certes plus que le président du conseil d'administration du groupe qu'il a fondé, mais il n'en reste pas moins l'une des plus grosses fortunes de France. Jean-Claude Decaux a en effet fondé l'un des leaders mondiaux du mobilier urbain, JC Decaux. Alors qu'il se lançait dans l'affichage publicitaire sur autoroute, une nouvelle loi interdit tout affichage. Jean Claude Decaux doit donc réfléchir à un moyen de se diversifier. Il pense alors au mobilier urbain. Un concept révolutionnaire pour l'époque. L'objectif est de proposer aux maires des lieux pour permettre aux habitants d'attendre le bus au sec et de s'asseoir. Jean Claude Decaux fournit ainsi gratuitement des Abribus (marque déposée) et en contrepartie commercialise l'espace publicitaire. Dans les années 70, le concept se développe et le chiffre d'affaires de JC Decaux s'envole.



JC Decaux propose de nos jours de multiples produits à destination des collectivités locales.

Jean Claude Decaux est depuis 2000 président du Conseil d'Administration après avoir abandonné la tête de l'exécutif.