Jacques Gounon restera sans doute dans l'histoire du Royaume Uni et de la France comme l'homme qui a redressé le tunnel sous la Manche. En effet, le groupe Eurotunnel était grevé de dettes et une restructuration était plus que 0nécessaire pour sauver cet ouvrage reliant l'Angleterre à la France. Jacques Gounon fut cet homme là.



Né le 25 avril 1953, Jacques Gounon est un ancien de l'Ecole Polytechnique et aussi Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées. Avec un tel cv, c'est tout naturellement qu'il fait ses premières armes à la Direction Départementale de l'Equipement, où il devient chef d'arrondissement de 1977 à 1981 en Indre et Loire. Il poursuit sa carrière dans le service public en devenant durant cinq années ingénieur en chef, puis directeur général adjoint de la Syctom de Paris, à savoir le Syndicat Intercommunal de Traitements des Ordures Ménagères. Cette expérience acquise, il franchit les portes du privé et accède au poste de Directeur Général de Comatec, spécialisé dans la propreté industrielle, et ce de 1986 à 1990. Après une expérience au sein du géant Eiffage, il se rapproche à nouveau du service public en devenant conseiller du ministre du Travail, Michel Giraud, de 1993 à 1995, puis directeur de cabinet d'Anne-Marie Idrac, alors secrétaire d'Etat chargé des transports. Ses talents de négociateurs seront mis à rude épreuve. En effet, la SNCF est alors secouée par la grande grève des retraites de 95 mais aussi par la scission de l'entreprise (RFF reprenant les vois ferrées... et la dette). Ses talents lui permettront de se voir ouvrir les portes d'Alstom où il sera Directeur Général Adjoint.

Mais le 14 juin 2005, Jacques Gounon encore inconnu du grand public prend la tête du groupe Eurotunnel, connu alors sous le nom TNU. Il conservera ses fonctions le 9 mars 2007 avec le changement de structure et de dénomination en GET SA. Il restructure profondément le groupe qui fait aujourd'hui des bénéfices.

En novembre 2009, Jaques Gounon a reçu le prix de la Révélation de l'Année décerné par mes BFM Awards.

Combien Jacques Gounon gagne t-il par an ?