Né le 29 novembre 1932 à Paris, Jacques Chirac fut président de la République française de 1995 et 2007, date de fin de son dernier mandat.



Dès 1962, Jacques Chirac se rapproche de Georges Pompidou, alors Premier Ministre de Charles de Gaulle. En mars 1965, sa carrière d'homme politique débute avec sa première élection en tant que conseiller municipal à Sainte-Féréole en Corrèze. Elu député de Corrèze en 1967, il est propulsé secrétaire d'Etat à l'emploi.

De 1967 à 1974, il évolue au sein du gouvernement (Secrétaire d'Etat aux Affaires Sociales, Secrétaire d'Etat à l'Economie et aux Finances, Ministre délégué, Ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Ministre de l'Intérieur) et en Corrèze (Député UDR, Président du Conseil Général).

Lors de l'élection de 1974, il signe l'"appel des 43" afin d'aider à l'élection de Valéry Giscard d'Estaing. Ce dernier, élu en 1974, le remercie en le nommant Premier Ministre le 27 mai 1974.

1976 marque un tournant dans la carrière de Jacques Chirac. Après être parti avec fracas du gouvernement, il fonde en 1976 le RPR qui lui permettra de gagner les élections aux municipales de Paris en 1977. Paris servira à Jacques Chirac de vitrine politique jusqu'en 1995, date où il deviendra président de la République. Paris n'avait jamais connu de maire.

En 1981, il se présente contre Valéry Giscard d'Estaing et contre François Mitterrand. Il n'obtient que 18% et François Mitterrand remporte les présidentielles. Mais il fera tout pour que Valéry Giscard d'Estaing ne soit pas élu au second tour.

Les élections législatives perdues par le Parti Socialiste en 1986 propulsent à nouveau Jacques Chirac à la tête du gouvernement. En 1988, il se présente à nouveau et perd à nouveau (46%) contre François Mitterrand. Mais cette fois-ci, il atteint le second tour.

1995 marque l'apogée de la carrière de Jacques Chirac. Il bat Lionel Jospin avec 52,6% des voix et est élu président de la République.

En 1997, il décide de dissoudre l'Assemblée Nationale afin de bénéficier de 5 ans de législature de droite. Mais échec pour Jacques Chirac, le Parti Socialiste remporte aisément les élections et Lionel Jospin devient son premier ministre jusqu'à la fin de son mandat.

2002, il gagne aisément contre Jean-Marie Le Pen (Front National). Lionel Jospin (Parti Socialiste) n'a pas atteint le second Tour.

Jacques Chirac prend les rênes des anti-guerres lors de l'attaque des Etats-Unis contre l'Irak. Il promeut un impôt international pour aider les pays pauvres (Taxe Tobin) qui se transformera finalement en une taxe sur les billets aériens.

Il est aujourd'hui membre du conseil constitutionnel comme tous les anciens présidents de la république, après avoir terminé son mandat en 2007, qui a vu l'élection de Nicolas Sarkozy.