George Akerlof a reçu en 2001 l'équivalent du Prix Nobel d'Economie en association avec Michael Spence et Joseph Stiglitz pour ses travaux concernant l’asymétrie de l'information. Cet américain, ancien du MIT, s'est notamment intéressé au marché des véhicules d'occasions où il a démontré que les vendeurs avaient un avantage certain sur les acheteurs car ils connaissaient parfaitement l'état de leur véhicule. Les acheteurs se basant sur un prix moyen pouvaient donc voir les vendeurs disposant des meilleurs véhicules quitter le marché, au profit des véhicules les moins bien entretenus.



George Akerlof est aussi connu pour ses travaux sur les salaires d'efficience et sur l'Effet Akerlof ou Effet de marque. Selon cet effet, les acheteurs seraient prêt à débourser davantage dans un bien car ils estimeraient que ce surcoût s'expliquerait par une qualité supérieure.