Né le 27 février 1942, Didier Lombard est un homme des hautes technologies. Après des études brillantes à Polytechnique et à l'Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications, il intègre tout naturellement les PTT, ex-France Telecom, en 1967.



Il développe de nombreux systèmes satellitaires et mobiles au sein de la branche R&D de France Telecom. Sa connaissance des technologies de pointe le font remarquer par les gouvernements successifs. Les années 1990 sont ainsi marquées par les différentes fonctions qu'il exerce soit au sein du Ministère de l'Industrie, soit au sein du Ministère des Finances.

De 1988 à 1990, il exerce ainsi la fonction de directeur scientifique et technique au Ministère de la Recherche et de la Technologie, et poursuit sa carrière publique comme directeur général des stratégies industrielles au Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. En 1997, il rédige un rapport remarqué sur "Le Brevet pour l'Innovation". En 1999, il est nommé ambassadeur itinérant, délégué aux investissements internationaux en France.

En avril 2003, Didier Lombard est nommé directeur exécutif en charge de la "mission Technologies, partenariats stratégiques et nouveaux usages" au sein de France Telecom. Ce proche de Thierry Breton est choisi le 27 février 2005 en remplacement de ce dernier, démissionnaire, Président Directeur Général du groupe France Telecom.

Dès sa nomination, le jour de son anniversaire, il a confirmé le plan de redressement de Thierry Breton. Mais un afflux de suicides médiatisés au sein du groupe France Telecom et sa très mauvaise communication lui coûteront sa position. Il doit quitter ses fonctions opérationnelles le 1er mars 2010, puis la présidence l'année suivante.

Commandeur de la légion d'honneur depuis 2007, Didier Lombard est à ce jour président du conseil de surveillance de STMicroelectronics.

Combien Didier Lombard gagne t-il par an ?