Né le 17 avril 1964 à Neuilly sur Seine, Charles Beigbeder est tout aussi médiatique que son frère Frédéric, ex-publiciste. Charles Beigbeder est un fondateur de sociétés à succès. Il défriche de nouveaux marchés, s'impose avec ses sociétés, puis les revend. Alors que certains rachètent en série, Charles Beigbeder crée en série.



Après avoir été diplômé de l'Ecole Centrale de Paris en 1988, cet ingénieur intègre Matra Marconi Space et y restera de 1989 à 1990. Il découvre ensuite l'investissement auprès de Paribas Affaires Industrielles (1990-91). Cette carrière de banquier d'affaires se poursuit au sein du Credit Suisse First Boston (1991-94) puis MC-BBL Securities (1994-1997).

Ses compétences acquises, il crée Self Trade en 1997. Ce Broker On Line surfe sur la vague Internet. A l'époque, Internet et le courtage en ligne sont à leurs balbutiements. Tout le monde connaît le potentiel d'Internet mais bien peu réussissent à transformer l'essai. Self Trade est un succès. Charles Beigbeder décide alors de revendre Self Trade à DAB Bank à la fin de l'année 2000. Il échange ainsi 2,5 millions de titres Self Trade contre 600.000 actions DAB Bank. Il regrettera toutefois de devoir abandonner Self Trade, début 2002, alors que l'entreprise n'est pas encore rentable. DAB Bank décidera de revendre ensuite Self Trade au groupe Fimatex/Boursorama, devenu Boursorama Banque, le leader du courtage en ligne en France.

Cet entrepreneur né trouve dans la fourniture d'électricité et la fin du monopole d'EDF (1er juillet 2007 pour les particuliers) un nouveau territoire à conquérir. Il crée Poweo, premier opérateur d'électricité indépendant. L'Anvar a attribué fin 2002 le label d' "entreprise innovante" à Poweo. L'entreprise se développe et devient un challenger pertinent sur le marché. Charles Beigbeder en profite pour céder sa participation. Ainsi en juin 2009, il cède ses parts à Verbund, le premier producteur d'électricité en Autriche.

Est-il pour autant devenu rentier ? Bien sur que non. Après la finance, l'électricité, Charles Beigbeder s'est attaqué à ... l'agriculture. Ainsi il a fondé Agrogeneration dont la vocation est d'exploiter des terres d'Ukraine. Des millions d'hectares de terres ne sont pas exploitées en Ukraine et Charles Beigbeder compte les louer pour les exploiter. Un nouveau défi en perspective.

Mais Charles Beigbeder ne se contente pas de gérer ses entreprises, et/ou d'investir dans de nouvelles, il est ainsi le 23 juin 2004 nommé président de l'association CroissancePlus, qui fédère 160 adhérents (entreprises à forte croissance). Poste qu'il occupera jusqu'en juillet 2005.

Rapide candidat à la présidence du Medef en mai 2005 en remplacement d'Ernest Antoine-Seillière, il souhaitait être le représentant des petites entreprises et une réforme du Code du Travail, qu'il jugait trop rigide. Il s'est finalement rallié à la candidature victorieuse de Laurence Parisot.