Bruno Bonnell fut l'un des pionniers du jeu vidéo en France et en Europe. Il n'est autre que le co-fondateur d'Infogrames, connu pour des jeux comme Alone in the Dark, V-Rally ou encore North & South. Bruno Bonnell a un profil des plus cosmopolites. Né à Alger, en Algérie, d'une famille d'origine irlandaise, il partira à Lyon, en France, au milieu des années 60. Rapidement il s'affirme comme un excellent étudiant. Baccalauréat à 16 ans, étude de mathématiques, de chimie pour finalement obtenir une maîtrise d'économie appliquée de l'Université Paris Dauphine.



Après avoir participé à la commercialisation du TO7, il co-écrit avec Christophe Sapet un livre sur "Pratique de l’ordinateur familial". Les bonnes ventes de ce livre vont leur permettre d'investir et de fonder Infogrames en 1983. L'entreprise est une véritable success story. Dix ans seulement après sa création, l'entreprise est cotée en bourse, sur le Second Marché. Le groupe lance également un fournisseur d'accès en ligne en 1995, Infonie. Mais les ennuis débutent dès le rachat du groupe américain Hasbro Interactive en 2000. Infogrames est alors 2ème éditeur indépendant dans le monde. Infogrames subit alors une croissance mal maîtrisée et les dettes d'accumulent. En 2001, Infogrames acquiert ainsi le mythique Atari. Malgré un long plan de convalescence, le groupe est toujours mal en point. Les licenciements sont nombreux. Bruno Bonnell finit par perdre la confiance de ses proches. Le 5 avril 2007, il est débarqué par le conseil d'administration du groupe qu'il a fondé.

Aujourd'hui Infogrames fait parti du passé de Bruno Bonnell et ce dernier se projette dans le monde de la robotique. Depuis 2007, il s'est investit dans Robopolis et a profondément remanié l'entreprise. D'une petite société générant 1 million d'euros de chiffre d'affaires, il en a fait une entreprise dépassant les 25 millions d'euros de CA. Pour cela, il s'associe à un ancien d'Infogrames, Denis Guyennot. Robopolis est spécialisé dans la vente de robots, qu'ils soient ménages ou jardiniers.

Ce père de famille de 4 enfants a souhaité rester proche de sa famille pour développer son nouveau bébé. Robopolis a ainsi son siège à Villeurbanne.