Aussi discret que son prédécesseur, Alain Joly, Benoît Potier, n'est pas homme à se faire remarquer. Né le 3 septembre 1957, à Mulhouse, il obtiendra un diplôme d'ingénieur au sein de l'Ecole Centrale de Paris. Immédiatement après son diplôme, en 1981, il intègre la société qui le propulsera au sommet : Air Liquide.



De son premier poste d'ingénieur en R&D, Benoît Potier évoluera au sein de la hiérarchie d'Air Liquide. Après être devenu chef de projet, il devient directeur de la stratégie et de l'organisation en 1993. Directeur de la branche Chimie, sidérurgie, raffinage et énergie en 1994, Benoît Potier devient directeur général adjoint du développement et des opérations Grande Industrie en 1995.

Air Liquide décide de changer de système de gouvernance en 2001. Le groupe passe sous un système de directoire et conseil de surveillance. Benoît Potier est désigné alors Président du Directoire d'Air Liquide le 14 novembre 2001. Ce géant des gaz industriels et médicaux se dote ainsi d'un président de 44 ans. Ses multiples voyages à l'étranger et notamment en Asie, ont permis cette ascension rapide. Il a rapidement admis ses lacunes en gestion et s'est tourné vers l'Insead en 1990 pour obtenir un MBA.

En 2006, Air Liquide change à nouveau d'organisation et reprend le principe du conseil d'administration. Il devient tout naturellement président de ce conseil en 2006. Benoit Potier est à ce jour, toujours président d'Air Liquide.

Marié, il est chevalier de la légion d'honneur et officier de l'ordre du mérite.

Combien Benoît Potier gagne t-il par an ?