Alexandre Bompard, de son nom complet Joubert-Bompard, ne cesse de faire parler de lui depuis ces dernières années dans le domaine de l'audiovisuel notamment. Né le 4 octobre 1972 à Saint Etienne, Alexandre Bompard n'est autre que le fils d'Alain Bompard, l'ancien président du club de Football de Saint Etienne de 1997 à 2003. Alexandre Bompard se fait d'abord remarquer pendant ses études. D'abord l'Institut des Etudes Politiques de Paris, où il y rencontrera sa compagne avec qui il a eu trois enfants, puis l'Ena. Il terminera dans les 5 premiers de la Promotion Cyrano de Bergerac où il côtoiera une certaine Chantal Jouanno.



A sa sortie de l'ENA, il prendra la fonction d'inspecteur adjoint en 1999, puis celle d'inspecteur des finances dès 2002. Il restera dans la fonction publique puisqu'il sera chargé de missions au sein de l'Inspection Générale des Finances, puis conseiller technique auprès d'un certain François Fillon, alors ministre des Affaires sociales et du travail.

En 2004, Alexandre Bompard rejoint le secteur privé et surtout le domaine de l'audiovisuel. Il sera directeur de cabinet auprès de Bernard Meheut, nouveau président de Canal +. L'année suivante, en juin, il prend la tête de la direction des sports en remplacement de Michel Denisot. Il sera l'un des instigateurs du rebond de Canal + avec notamment l'obtention des droits de rediffusion du championnat de football français.

En juin 2008, il rejoint Europe 1, du groupe Lagardère. Nouveau président directeur général en remplacement d'une autre star de l'audiovisuel, Jean-Pierre Elkabbach, il change en profondeur la grille des programmes. Ses compétences et son amitié avec Alain Minc lui ouvraient les portes de la présidence de France Télévisions mi 2010, mais Nicolas Sarkozy lui préféra Rémy Pflimlin. Alexandre Bompard ayant été jugé trop proche du pouvoir en place.

Le 23 novembre 2010, le départ d'Alexandre Bompard d'Europe 1 est annoncé. Ce dernier rejoindra la Fnac, du groupe PPR, début 2011. Il remplacera Christophe Cuvillier.