Ancien maître incontesté de la FED de 1987 à 2006, Alan Greenspan fut sûrement l'homme dont les discours ont eu le plus d'impact dans le monde. Si Alan Greenspan éternuait, les marchés s'enrhumaient.



La FED ou Federal Reserve Board est l'organe chargé de la politique des taux d'intérêt aux Etats-Unis. Un taux d'intérêt directeur faible et c'est toute l'économie qui peut profiter d'un crédit "peu cher". Inversement, une hausse des taux et l'économie risque de ralentir.

Né le 6 mars 1926, Alan Greenspan a été élevé dans une culture financière forte. Son père, agent de change, a eu à subir la crise de 1929. Alan Greenspan a suivi cela au quotidien dès son plus jeune âge. New Yorkais dans l'âme, il a partagé l'essentiel de ses études entre la New York University et la Columbia University. En 1977, il obtient son doctorat en Economie.

Sa carrière professionnelle débute réellement en 1954. A l'époque, Alan Greenspan fonde la Townsend-Greenspan & Co., Inc. Cette société de consulting en économie permet à Alan Greenspan de se faire connaitre auprès de la communauté financière. Il multiplie alors les postes auprès des grands de ce monde tel que le président Ford de 1974 à 1977.

1987 marque un tournant dans la vie d'Alan Greenspan... et du monde. A l'age de 61 ans, Alan Greenspan devient président de la toute puissante FED, le 11 août 1987.

Depuis cette date et jusqu'au 31 janvier 2006, tous les 4 ans, Alan Greenspan fut réélu, sans véritable concurrent. Sa politique de taux d'intérêts faibles était un grand succès. Il a connu lors de ses présidences à la Fed, 4 présidents des Etats-Unis : Reagan, Bush Père, Clinton, and Bush Fils.

Reconnu dans le monde entier pour sa gestion, il a notamment reçu la distinction de Commandeur de la Légion d'Honneur en France.