Alain Levy est loin d'être un novice dans l'entrepreneuriat. Après un diplôme d'ingénieur des Ponts & Chaussées en 1986, il obtient un Master of Science à la mythique Massachusetts Institute of Technology ou MIT de Boston. Sa première carrière ne se fera toutefois pas dans l'ingénierie. Il intègre Sucden (Sucres et Denrées), un des leaders mondiaux, en 1987 en tant que directeur du trading. En d'autres termes, Alain Levy achète et revend du sucre à travers toute la planète. En 1993, il se lance sur le marché russe en fondant SBM. La société importe et distribue des matières premières. Mais le marché russe est par trop complexe et Alain Levy repart pour les Etats-Unis. A Boston, il y rencontre des start uppers et y comprend les difficultés qu'ils ont à se développer.



En 1999, de retour en France, il fonde, avec Daniel Sfez,  l'incubateur Startup Avenue dont l'objectif est d'aider les start-ups à grandir. Cet incubateur prend notamment une participation dans le site Weborama en 2000. Mais le e-krach cassera ce bel élan. Pendant deux années, de 2001 à 2003, il est consultant pour de grands groupes tels que Lagardère, Orange, Publicis ou TF1. En 2005, il devient l'actionnaire majoritaire de Weborama. et modifie en profondeur le business model de ce spécialiste de l'analyse sur le Net. Un an plus tard, Weborama s'introduit en bourse.

Même s'il n'existe aucun lien entre Weborama et Publicis, Alain Levy n'est autre que le fils de Maurice Levy, président du groupe Publicis.