Toyoda. Un nom qui n'est pas sans vous rappeller la firme automobile japonaise, Toyota. Cette évocation n'est pas sans fondement car il s'agit tout simplement de la famille qui a fondé le géant japonais, Toyota Motor Corporation.



Né le 3 mai 1956 à Nagoya au Japon, Akio Toyoda n'est autre que le petit fils de Kiichiro Toyoda. Ce dernier a transformé en 1937 la fabrique familiale de métiers à tisser en une usine automobile, Toyota Motor Corporation. Mais Akio Toyoda est aussi le fils du président historique du groupe, à savoir Shoichiro Toyoda. Président de 1982 à 1992, il est encore président honoraire du groupe.

Akio Toyoda obtient un diplôme de droit à l'Université de Tokyo en 1979, avant de décrocher un MBA au Babson College du Massachusetts, aux Etats-Unis en 1982. Rapidement, il intègre le groupe familial en 1984 et multiplie les expériences professionnelles jusqu'à atteindre le poste de vice-président en juin 2005. En juin 2008, Akio Toyoda prend le contrôle des opérations du groupe à l'étranger après avoir été chef de ventes au Japon. Ces nouvelles responsabilités feront de lui le futur président de Toyota.

Alors que la Famille Toyoda ne détient plus que 3 à 4% du capital de Toyota Motor Corporation, le 20 janvier 2009, le groupe annonce qu'Akio Toyoda remplacera Katsuaki Watanabe, président depuis 2005, en juin 2009. Le groupe est en effet en méforme financière. En 2009, Toyota Motor Corporation a produit près de 2 millions de véhicules de moins qu'en 2008. Une première perte dans l'histoire du groupe est même annoncée. De 2009 à 2011, le groupe a du subir d'importants rappels de véhicules. Plusieurs dysfonctionnements ont obligé le groupe à rappeler plusieurs millions de véhicules à travers le monde.