Warrant

Téléchargez gratuitement
le Lexique complet

Alors que les actions reposent sur le capital social des entreprises et les obligations sur les dettes des Etats mais aussi des entreprises, les warrants sont des instruments financiers émis par les établissements de crédit tels que la Citibank ou encore la Société Générale. Les warrants sont des instruments financiers spéculatifs. Ils n'ont pas le caractère juridique d'un produit dérivé comme peuvent l'être les options ou les futures, mais restent des instruments spéculatifs. Ce côté spéculatif s'explique par la forte volatilité des warrants. Quand une action progresse de 10%, un warrant assis sur cette action peut s'envoler de 50 ou 100%.

Un warrant est relativement simple à comprendre. Il s'agit d'un droit offert à son détenteur d'acquérir (call) ou de vendre (put) un actif dit sous-jacent (il peut s'agir d'une action ou d'un indice ou encore d'un panier d'actions) à un prix déterminé à l'avance (strike) et ce pendant une période prédéfinie. Plus simplement, le warrant vous donne le droit d'acheter des actions à un cours défini à l'avance. Si vous détenez des warrants call Accor, vous aurez alors le droit d'acheter des actions Accor aux conditions définies par le warrant.

Mais quel est l'intérêt pour l'investisseur ? L'intérêt est double. L'investisseur peut se couvrir d'une baisse de son portefeuille boursier. Si un investisseur redoute la baisse de tel ou tel titre, il peut acquérir des puts warrants. Les conditions du warrant restant fixes, si l'action chute, le prix du warrant augmentera tout naturellement. Les pertes du portefeuille Actions seront alors compensées par les gains sur le portefeuille warrant. Si le portefeuille ne chute pas, l'investisseur perd alors le montant des primes investies en warrants.

Mais les warrants peuvent aussi être utilisés pour spéculer. Au lieu d'acheter pour 10.000 euros d'actions, l'investisseur décide d'acheter pour 1.000 euros de call warrants. Il investit moins et peut consacrer les 9.000 euros restants à d'autres investissements.

Les warrants ont toutefois plusieurs inconvénients. Leur durée de vie est limitée. Si l'investisseur n'a pas exercé ses warrants, la valeur de ces derniers s'annule à leur fin de vie. L'investisseur perd alors tout. La liquidité des warrants est aussi critiquée, car leur fourchette est bien plus élargie que les certificats.

Les warrants sont toutefois une bonne façon de comprendre les mécanismes de base en matière de volatilité, avant peut être d'investir sur d'autres produits financiers.