Ratio de solvabilité

Téléchargez gratuitement
le Lexique complet

Rapport entre l'endettement net (dettes financières auxquelles on soustrait les disponibilités et les valeurs mobilières de placement) et les fonds propres de l'entreprise. Ce ratio permet ainsi d'estimer la capacité à long terme d'une entreprise à rembourser une dette. Si les dettes sont trop élevées, l'entreprise aura du mal à les rembourser surtout en cas de crises économiques.

Le ratio de solvabilité d'une entreprise dépend en grande partie de son secteur d'activités. Ainsi certaines entreprises n'hésitent pas à lourdement s'endetter afin d'améliorer leur rentabilité financière, alors que d'autres doivent respecter des critères de solvabilité précis. Ainsi dans le domaine bancaire, les établissements de crédit doivent respecter certains ratios de solvabilité que sont le ratio cooke, le ratio McDonough ou encore les ratios de Bâle I, II, III. Cette surveillance accrue du secteur bancaire s'explique par les graves conséquences que pourrait avoir la faillite d'une banque.

Les ratios de solvabilité ne prennent en compte que les dettes financières de long terme. Attention toutefois car certaines entreprises peuvent en cas de difficultés passagères ou non, décider de financer leurs investissements futurs par de la dette d'exploitation en allongeant leurs délais de paiement fournisseurs par exemple. Le ratio de solvabilité restera stable mais la dette fournisseur s'envolera.

Pour calculer au mieux la solvabilité d'une entreprise, et donc sa capacité à rembourser ses prêteurs, il convient de retraiter avec précision l'endettement de cette dernière, mais aussi et surtout de calculer des capitaux propres épurés. Ainsi pour une banque, les capitaux propres incluent de nombreux fonds propres hybrides qui ne sont pas toujours repris dans le calcul du ratio de solvabilité. On parle alors de Tier 1, Tier 2, etc. pour définir ces capitaux propres.