Ratio de solvabilité européen

Téléchargez gratuitement
le Lexique complet

Développé lors des accords de Bâle, le ratio de solvabilité européen est appliqué par la France depuis le 1er janvier 1993. Ainsi les fonds propres d'une banque ne peuvent être inférieurs à 8% du montant des engagements. L'objectif est simple : limiter les risques de défaillance de la banque en cas de défaillance de l'un de ses créanciers. En cas de crise systémique touchant tout un secteur d'activités, et entraînant la disparition de nombreux créanciers, la banque ne doit pas faire faillite au risque de voir d'autres banques faire faillite en cascade. Ce ratio de solvabilité est toutefois critiqué car il ne serait pas assez sécurisant pour le système financier.

Il se calcule en divisant les fonds propres par le montant des prêts accordés. Toutefois la définition des fonds propres est complexe et elle peut être plus ou moins stricte selon le ratio.