Offre publique d'achat conditionnelle

Téléchargez gratuitement
le Lexique complet

La réussite d'une OPA n'est pas automatique. Certaines OPA peuvent échouer. L'OPA conditionnelle permet de limiter les coûts d'un tel échec. En effet, l'entreprise acquérante aura la possibilité d'annuler l'opération, et ses conséquences financières, si elle ne détient pas à l'issue de l'opération un nombre suffisant d'actions, le plus souvent la majorité du capital.

Prenons le cas d'une OPA lancée sur la société X. Il existe 80% des actions en circulation mais l'opération ne semble pas satisfaire les actionnaires actuels et ces derniers n'apportent pas leurs titres. Ils les conservent. La société qui a initié l'offre se retrouve alors avec 10 ou 20% du capital. Ce pourcentage ne lui est d'aucune utilité. Il peut donc tout simplement annuler l'opération s'il n'obtient pas les 50% de titres qu'il souhaite obtenir. Il n'est pas rare qu'une OPA ne réussisse pas. Les causes sont nombreuses comme une offre jugée trop faible, des synergies peu évidentes, un chevalier blanc venant contrecarrer l'offre initiale ou encore un nombre de titres en circulation trop faibles.