Impôt de bourse

Téléchargez gratuitement
le Lexique complet

Si vous réalisez des opérations boursières d'un montant supérieur à 7.668 euros, vous devrez payer immédiatement l'impôt de bourse, fixé à 0,3% sur la tranche dépassant ce seuil. Prenons un exemple. Vous achetez 1.000 titres Alcatel à 50 euros soit pour un montant global de 50.000 euros. Vous devrez donc payer immédiatement, via votre intermédiaire financier, un impôt de bourse de (50.000 - 7.668) × 0.3% = 127 euros. Cet impôt est très mal jugé par les boursiers, ce qui explique en grande partie que la moyenne des ordres passés en bourse par les particuliers se situe sous les 7.600 euros.

L'impôt de bourse a été supprimé.