Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Krach boursier, la hantise des petits porteurs

Dans votre carrière d'investisseur, vous serez irrémédiablement confronté au problème du krach boursier. Sur 20 ou 30 ans d'investissement en bourse, vous aurez surement à subir un ou plusieurs krachs. La bourse crée quasi naturellement des bulles spéculatives qu'il conviendra de voir éclater : les krachs. Vous n'y pourrez rien, mais il est de bon ton d'en savoir plus sur ces crises boursières pour en tirer le meilleure parti.

Initialement un krach boursier se forme après l'éclatement d'une bulle spéculative. Les prix ont gonflé artificiellement dans un secteur d'activités puis la demande se raréfie d'un coup. Les acheteurs ne sont plus légion et disparaissent. Tout naturellement les cours s'effondrent. Cette baisse peut être brutale, en quelques jours, un titre peut s'effondrer de 50%, ou étalée dans le temps, et l'on parle alors de krach larvé.

De nombreux krachs ont jalonné l'histoire récente des marchés boursiers. Du krach de 1929 au krach de 1987 en passant par le e-krach des années 2000, les bulles éclatent aussi violemment qu'elles se sont constituées. Mais le krach n'est pas un phénomène nouveau. Souvenons nous de la Tulipomania qui s'est traduite par un krach sans précédent, ou encore des célèbres emprunts russes qui ont tout autant condamné certaines familles françaises à la ruine.

Mais depuis quelques années, krach et crises financières sont liés. Autrefois, relativement compartimentés, les krachs et les crises financières s'entremèlent pour ne former plus qu'un ou presque. Les marchés boursiers sont si imbriqués dans la finance mondiale, et cette dernière a un tel impact sur l'économie réelle qu'une crise limitée peut rejaillir sur l'ensemble de la planète. Ce fut notamment le cas de la crise des subprimes qui aurait du se limiter aux seuls Etats-Unis. Il en est de même de la crise de la dette qui touche tous les pays, et toutes les places boursières, qu'ils soient ou non directement concernés par une dette jugée excessive.


Mais le krach boursier et les crises financières peuvent aussi être une opportunité. Les Etats recherchent des moyens pour relancer l'activité et injectent des liquidités dans l'économie. Les nombreux outils financiers à votre disposition vous permettent de continuer à spéculer sur les marchés financiers, même à la baisse. Toutefois, les autorités de marchés n'hésitent plus à interdire la vente à découvert en cas de crise majeure. Le krach boursier peut rester également une excellente façon de se positionner sur des valeurs de qualité pour un coût moindre.

La question n'est pas de savoir si dans 10, 20 ou 30 ans, la place boursière parisienne sera encore victime d'un krach mais plutôt de savoir aujourd'hui comment se préparer pour en tirer parti. Une prise de décision rapide, des outils financiers adaptés et des liquidités peuvent transformer un krach boursier majeur en formidable opportunité pour votre portefeuille.

Commencez la visite