Téléchargez gratuitement le guide du Courtage en Ligne

Intermédiaire financier, une étape obligée ?

Avant de passer le moindre ordre en bourse, l'investisseur se devra d'ouvrir un compte auprès d'un intermédiaire financier. Il s'agit là d'une étape obligée pour qui souhaite investir sur les marchés boursiers. Un simple investisseur ne peut directement interagir avec le marché. L'intermédiaire financier en a lui les compétences et le droit. Il se chargera donc de transmettre vos ordres de bourse sur le marché. Le broker, courtier, société de bourse ou encore banque est donc un acteur incontournable pour qui souhaite s'investir sur les marchés.

Choisir un courtier devient alors une étape obligatoire mais qui peut aussi être coûteuse si elle n'est pas faite avec soin. La tarification de chaque banque, broker, société financière dépend en grande partie de la clientèle qu'elle souhaite attirer. Si le broker souhaite attirer des clients très actifs, avec les risques que cela comporte, il proposera une tarification favorable aux day traders. Si au contraire, le courtier désirer ouvrir des comptes dédiés aux petits porteurs, les tarifs pour les ordres de moins de 1.000 euros seront très fortement réduits. Il va sans dire que la définition de vos besoins orientera directement le choix de votre intermédiaire financier. Un broker mal choisi et une plus value potentielle peut se transformer en moins value réelle. Le coût d'un broker mal choisi peut se chiffrer en 5-10-15% de votre investissement. Autant dire qu'un broker mal choisi et votre rentabilité pourra s'envoler.

Le marché des brokers s'est fortement développé avec l'arrivée d'Internet en France. Ce rôle était autrefois limité aux seules grandes banques et aux sociétés de bourse réservées aux gros patrimoines. La création de plusieurs dizaines de brokers on line ou courtier en ligne s'est traduite mécaniquement par une baisse de la tarification, avec des services plus ou moins fournis. Toutefois, votre banque ne perd pas tous ses attraits. Lorsque vous débutez en bourse, il est parfois préférable de conserver sa banque actuelle et d'ouvrir un compte titres afin d'éviter des démarches inutiles. Dans d'autres cas, l'expertise d'un conseiller personnalisé sera indispensable pour vous aider dans la gestion de votre portefeuille boursier.


L'une des principales craintes des investisseurs à la fin des années 90 était le piratage de leur compte. Les défaillances informatiques de certains brokers en ligne ne faisaient qu'accroître cette appréhension. Toutefois, au fil des années, et avec la professionnalisation toujours plus grande des courtiers en ligne, le piratage de comptes est resté un mythe et la sécurité de votre épargne est entièrement assurée, qu'elle soit conservée dans une banque classique ou auprès d'un broker on line.

Les banques traditionnelles se sont ouvertes à Internet et proposent désormais toutes des accès pour passer vos ordres via le Net. La tarification peut parfois être supérieure aux brokers les plus agressifs mais vous conservez tous vos comptes au même endroit, ce qui simplifie beaucoup les démarches et raccourcie les délais.

Commencez la visite