Analyse fondamentale, l'étude des bilans

Alors que l'analyse technique semble dynamique et attirante, alors que le monde du trading est enivrant, l'analyse fondamentale est souvent décrite comme une activité ennuyeuse. Eplucher des rapports annuels, des bilans, des communiqués de presse peuvent être autant de tâches fastidieuses que ce doit de réaliser un analyste fondamental si ce dernier souhaite aboutir à un résultat convenable. L'analyse fondamentale consiste effectivement à étudier les fondamentaux de l'entreprise (chiffres, management, perspectives, compétences des personnels, marketing des produits, etc.) pour valoriser au mieux l'entreprise.

Autrement dit, l'analyste fondamental étudiera davantage la rentabilité économique, l'arrivée d'un nouveau dirigeant reconnu pour son expertise ou encore l'échec du lancement d'un produit que le cours de bourse. S'il étudie le cours de bourse, c'est uniquement dans une perspective de comparaison par rapport aux autres entreprises du même secteur. Qu'un cours de bourse passé reflète ou non l'avenir de la cotation de l'entreprise, lui importe peu.

Il est fréquent de dire que l'analyse fondamentale se repose sur des éléments à long terme. En effet, bons nombres d'entreprises ne communiquent qu'une fois par an au moment de la publication du rapport annuel. D'autres au contraire communiquent plusieurs fois par jour. L'analyse fondamentale de ces deux valeurs sera différente. Alors qu'un analyste fondamentale d'une société du CAC 40 pourra rebondir sur une énième actualité en se positionnant sur le titre, un analyste spécialisé dans les très petites sociétés devra se contenter d'une étude approfondie du rapport annuel, et des quelques communiqués financiers de l'entreprise.

Le rapport annuel est en effet une mine d'informations pour qui sait le lire. La rémunération pluriannuelle des dirigeants en est l'un des exemples. Les médias n'hésitent pas à s'offusquer que tel ou tel dirigeant percevra l'année prochaine une rémunération de plusieurs millions, correspondant à une rémunération de plusieurs années. Mais ce versement n'est en rien une surprise. Il est mentionné chaque année dans le rapport annuel. L'étude du rapport annuel peut aussi expliquer avec précision les raisons d'une baisse de la rentabilité, que cela soit du à l'échec de lancement d'un produit, de l'ouverture ratée sur un nouveau marché ou encore d'une augmentation non maîtrisée de la masse salariale. Toutefois, cette étude attentive nécessite d'excellentes connaissances en comptabilité et en finance, ne serait-ce que pour comprendre les termes comptables utilisés.

Mais les financiers ne sont pas les seuls à pouvoir analyser les fondamentaux d'une entreprise. Comprendre le métier de l'entreprise dans un secteur d'activités où vous travaillez sera plus aisé pour vous que pour un analyste financier. Vous serez alors plus à même d'analyser les forces et les faiblesses de l'entreprise. Il ne s'agit pas là de détenir des informations privilégiées mais seulement de savoir que telle ou telle stratégie est vouée à l'échec, ou au contraire est gage de réussite. Les fondamentaux jouent encore et heureusement une très grande part de l'évolution du cours de bourse sur le long terme.


Et pourquoi ne pas utiliser votre expertise sur des valeurs moins connues ? De futures pépites ? Le manque de visibilité d'un titre implique un moins grand suivi des analystes financiers. Les opportunités d'achat sont donc grandes. Les risques aussi mais il sera plus aisé de vous distinguer de la masse des investisseurs en privilégiant les sociétés de plus petites tailles.

L'analyse fondamentale, même si la plupart du temps, nécessite de solides connaissances, peut être utilisée par tout à chacun pour doper la performance de votre portefeuille boursier à long terme. De plus, en sélectionnant vous mêmes vos valeurs, au lieu de vous laisser inspirer par les conseils boursiers, votre satisfaction n'en sera que plus grande.

Commencez la visite