Métiers de la Finance


Contrôleur financier, rigueur et relationnel

Les métiers du monde de la finance sont nombreux, et ils n’appartiennent pas tous au secteur financier ou au secteur des assurances. Les entreprises non financières emploient ainsi une grande part des spécialistes de la finance. Le contrôleur financier est l'un d'entre eux. Son rôle n'est pas sans rappeler celui du commissaire aux comptes. Les deux ont pour mission de contrôler les comptes et les finances de l'entreprise mais leurs points communs s'arrêtent là. En effet, le contrôleur financier travaille pour le compte de l'entreprise, soit directement en son sein, soit via un cabinet extérieur. Les sociétés n'ont pas d'obligations légales autour du contrôleur financier contrairement au commissaire aux comptes. Ainsi, un contrôleur financier n'est pas indépendant. S'il émet des réserves quant aux comptes qu'il contrôle, il en réfère à l'entreprise uniquement.

Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance


Les missions du contrôleur financier sont multiples. Il est notamment chargé de vérifier les comptes et les finances suivant les règles de la profession. Pour se faire, il développe les outils nécessaires au suivi des finances et se doit de connaître toutes les arcanes de la société. Ainsi, il est fréquemment en contact avec les autres organes de l'entreprise. Un excellent sens du relationnel est donc demandé pour occuper une telle fonction. Un contrôleur financier international devra ainsi faciliter la mise en conformité de la comptabilité de chaque filiale du groupe. Les normes comptables peuvent changer d'un pays à l'autre et le contrôleur financier vérifie si l'entreprise les respecte et propose les moyens pour les respecter. Ainsi, il est fréquemment sur le terrain en rencontrant les différents acteurs de l'entreprise. Cela lui permet d'affiner au mieux les outils de suivi des comptes. L'aspect international de son métier et la nature des employeurs impliquent le plus souvent que le contrôleur financier doit maîtriser l'anglais, toute langue liée à l'activité de l'entreprise. Une multinationale avec de nombreuses filiales en Amérique Latine demandera au contrôleur financier de parler espagnol.


Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance

Ses relations privilégiées tant à la fois avec le directeur financier qu'avec les opérationnels, l'obligent à avoir une formation solide en plus d'un bon relationnel. Un Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), un Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DSG) ou un diplôme équivalent d'une école de commerce sont appréciés. Ses connaissances lui permettent d'aider la direction financière en critiquant certains éléments et en développant les outils nécessaires à une amélioration comptable.

La rémunération du contrôleur financier débute aux alentours de 60.000€ annuels et peut facilement progresser sur les 100.000€ annuels. Le contrôleur financier peut évoluer en intégrant de plus grandes structures. Plus le chiffre d'affaires de l'entreprise est élevé, plus ses responsabilités sont importantes. La présence d'un contrôleur financier au sein des PME reste relativement rare, mais dans les multinationales, plusieurs contrôleurs financiers sont chargés de faire le suivi des comptes.

Le contrôleur financier est donc un rouage essentiel des entreprises. Il permet d'éviter une dérive des comptes qui pourrait se solder à terme par un manque de trésorerie pour l'entreprise. Employé par cette dernière ou par un cabinet financier, le contrôleur financier a plus de marges de manoeuvres que le commissaire aux comptes.


Commentaires