Forex


Acheter et vendre sur le Forex

Sur un marché boursier classique, vous achetez des actions à un prix, et vous les revendez en espérant que le prix ait progressé. Vous générez alors une plus-value. Si l’évolution du titre n’est pas conforme à vos attentes, il ne vous reste plus qu’à prendre vos moins-values ou encore à conserver vos titres pour une plus longue période. Le fonctionnement du Forex ou marché des devises est fort différent. Il est essentiel de comprendre les notions principales qui en font son essence. L’achat et la vente sont deux notions essentielles et elles doivent être totalement comprises avant d’aller plus loin dans votre apprentissage.



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas


Les achats et les ventes sur le marché des devises ne fonctionnent que par paire de devises. Ainsi vous n’achetez pas de l’euro, ou du dollar. Mais vous achetez du dollar par rapport à l’euro par exemple. Une devise n’a pas de valeur intrinsèque sur le marché. Elle a une valeur par rapport à une autre devise. Ainsi, la baisse d’une devise peut s’expliquer par une baisse réelle de la devise, ou par une hausse de la devise associée dans la paire. Le couple de devises ainsi formé est appelé cross. La position des devises dans le cross est régie par des règles et conventions strictes.


La devise qui se trouve à gauche du cross –par exemple EUR / USD- est appelée « devise de base » ou encore « devise au certain ». Ici l’euro. Sa valeur ne varie pas et est égale à 1. La devise située à droite quant à elle est appelée « devise à l’incertain » et c’est sa valeur qui variera en fonction des fluctuations du marché. Dans notre exemple, le cross nous permet de savoir la somme de dollars américains nécessaires pour obtenir un euro. On appelle ainsi parité la valeur de la devise au certain par rapport à la devise à l’incertain.


Qu'est-ce qu'un cross ?


Les notions de vente et d’achat sont étroitement liées à la construction d’un cross. En effet, lorsque l’on achète un cross, cela revient à acheter des unités de la devise au certain. Dans notre exemple, l’euro. Par contre, si l’on vend un cross, on achète en réalité de la devise à l’incertain.



Exemple : Admettons que la parité ou valeur du cross EUR/USD soit égale à 1,45.
Dans ce cas précis, si l’on vend de l’EUR/USD, on achète en réalité 1,45$ pour 1€ par unité. Dans le cas contraire, si on achète un crosse EUR/ USD, on achète 1€ en contrepartie de 1,45$.

Des prix de vente et d’achat différents


Sur le marché Action, il n’y a qu’un seul prix : le cours de la dernière transaction. Mais sur le forex, il existe deux cours : un prix d’achat et un prix de vente. Pour chaque cross ou paire de devises, le Forex propose donc deux prix différents. Un prix de vente et un prix d’achat. Il s’agit là d’une double cotation.



Le prix de vente est représenté par le prix la cotation la plus haute et est appelé « bid » ou « offre ».
Le prix d’achat quant à lui correspond à la cotation la plus basse et est appelé « ask » ou « demande ».

Combien cela coûte t-il ?


Il n’existe pas de frais de courtage sur le Forex. Point de forfait ou d’un pourcentage fixe pour payer la transaction. Toutefois les intermédiaires financiers travaillant sur le Forex se rémunèrent. Le coût de la transaction est égal à la différence entre le bid et l’ask et est appelée spread. Elle représente la commission du broker sur la transaction en question. Le courtier se rémunère donc exclusivement sur le spread.



Exemple : Admettons que le cross EUR/USD présente la double cotation suivante : 1,5452; 1,5453.
Le bid (prix de vente) correspond ici à la valeur 1,5453 : Je ne peux donc vendre de l’EUR/USD qu’à 1,5453.
L’ask (prix d’achat) correspond quant à lui à la valeur 1,5452 : Je ne peux donc acheter de l’EUR/USD qu’à la valeur 1,5452.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La différence entre le bid et l’ask de 0,0001 représente donc le coût de ma transaction, soit le spread empoché par le broker. Il est primordial de savoir que tous les brokers ne pratiquent pas les mêmes spreads sur les mêmes cross. Il est donc vivement conseillé de consulter plusieurs plateformes de trading avant de vous lancer dans une transaction. Bien entendu, plus ce spread est bas, plus vous serez rentable sur votre opération. Le spread ne doit pas être la seule information pour choisir votre intermédiaire sur le Forex, mais elle reste essentielle pour optimiser au mieux la rentabilité de votre portefeuille.


Avant de commencer à trader sur le Forex, vous devez impérativement maîtriser ces notions de bases et être capable de les interpréter d’un simple coup d’œil. N’hésitez donc pas à consulter régulièrement les cotations afin de vous familiariser avec les termes anglophones associés à la vente et à l’achat. Une petite erreur à cause d’un mécanisme mal connu, et la perte peut se chiffrer en milliers d’euros en quelques minutes.



Commentaires