• Chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2008 : 5,988 milliards d’euros, en hausse de 15,1 % et de 17,4 % à taux de change constant par rapport au deuxième trimestre 2007.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values


• Résultat opérationnel ajusté (EBITA) du deuxième trimestre 2008 : 1,364 milliard d’euros, en hausse de 3,2 % et de 4,2 % à taux de change constant par rapport au deuxième trimestre 2007.

• Résultat opérationnel ajusté (EBITA) du deuxième trimestre 2008, en hausse de 13,4 % par rapport au trimestre précédent.

• Résultat net ajusté du deuxième trimestre 2008 : 757 millions d’euros, en hausse de 0,3 % par rapport au deuxième trimestre 2007.

• Perspectives pour l’année 2008 confirmées : croissance des résultats comparable à celle enregistrée en 2007, à périmètre constant.

Déclaration de Jean-Bernard Lévy, Président du Directoire de Vivendi : « Nos performances au deuxième trimestre 2008 reflètent la qualité et le dynamisme de nos métiers dans un environnement économique tendu. Vivendi a aussi mené à bien deux opérations stratégiques : SFR a acquis Neuf Cegetel et nous avons créé Activision Blizzard, numéro un mondial des jeux vidéo dont Vivendi détient 54 % du capital.

Vivendi vient de réaliser ces deux acquisitions majeures dans des conditions qui rendent aujourd’hui inutile l’augmentation de capital envisagée en décembre dernier.

Au vu des résultats du premier semestre 2008, Vivendi confirme ses perspectives annuelles de croissance des résultats comparable à celle enregistrée en 2007, à périmètre constant (hors Neuf Cegetel et Activision) et son intention de verser, en 2009, un dividende au moins égal à 50 % du résultat net ajusté à périmètre constant. »

Principaux faits marquants du premier semestre 2008
�� Forte progression du résultat opérationnel ajusté d’UMG (+24,4 % à taux de change constant) dans un environnement difficile.
�� Forte progression du résultat opérationnel ajusté de Groupe Canal+ (+17,4 % hors coûts de transition), l’essentiel de cette croissance provient des performances de l’activité télévision payante en France.
�� Bonne résistance du résultat opérationnel ajusté de SFR (-0,7 % au deuxième trimestre 2008 contre -3 % au premier trimestre 2008) en dépit d’une hausse des coûts d’acquisition et de fidélisation des abonnés. Intégration de Neuf Cegetel le 15 avril 2008.
�� Forte progression du résultat opérationnel ajusté de Maroc Telecom (+12,4 % à périmètre et taux de change constants).
�� Poursuite de la croissance de World of Warcraft, dont le nombre d’abonnés est supérieur à 10,9 millions à la fin du semestre.

Principaux éléments opérationnels du premier semestre 2008
Universal Music Group
Le résultat opérationnel ajusté d’UMG s’élève à 259 millions d’euros, en hausse de 17,7 % et de 24,4 % à taux de change constant par rapport au premier semestre 2007. Cette progression s’explique par une très bonne part de marché, en particulier aux Etats-Unis et au Japon, par la poursuite de la croissance des ventes de musique numérisée, par l’intégration de BMG Publishing et Sanctuary, par des reprises de provisions à la suite de la baisse de la valeur des instruments de rémunération à long terme et par la hausse des redevances. Le résultat opérationnel ajusté est affecté par 29 millions d’euros de coûts liés aux restructurations en cours au sein des activités de la musique enregistrée, d’Univision Music Group et des sociétés acquises en 2007. Le résultat opérationnel ajusté, hors coûts de restructuration et à taux de change constant, progresse de 38,0 % sur le semestre.

Parmi les meilleures ventes du semestre figurent le premier album de la chanteuse galloise Duffy, les nouveaux albums de Mariah Carey, Jack Johnson et Lil’ Wayne. L’album d’Amy Winehouse, Back to Black, sorti en 2006, continue à figurer également parmi les meilleures ventes.
D’importants artistes, dont Black Eyed Peas, Pussycat Dolls, Paulina Rubio, Akon, The Killers, Bon Jovi, Keane, Fall Out Boy, Ne-Yo, Tokio Hotel, Hikaru Utada, Mylène Farmer et Florent Pagny, devraient sortir de nouveaux albums au deuxième semestre 2008.

Groupe Canal+
Le résultat opérationnel ajusté de Groupe Canal+, hors coûts de transition liés au rapprochement avec TPS, s’élève à 399 millions d'euros, en progression de 17,4 %. Après prise en compte des coûts de transition (48 millions d’euros), le résultat opérationnel ajusté s’élève à 351 millions d’euros, en augmentation de 16,2 %. L’essentiel de ces coûts concerne la migration technique des abonnés TPS vers la plate-forme CanalSat qui, à fin juin, est réalisée à 80 %.

L’essentiel de la croissance du résultat opérationnel ajusté provient des performances de l’activité de télévision payante en France qui progresse de 55 millions d’euros, hors coûts de transition liés au rapprochement avec TPS. Outre la croissance des revenus, le résultat opérationnel ajusté continue de bénéficier des synergies Canal+/TPS, sur les coûts de distribution (coûts de recrutement essentiellement) et sur les coûts de contenus (programmes et redevances de chaînes).
Le résultat opérationnel ajusté des autres activités du Groupe augmente de 4 millions d’euros par rapport au premier semestre 2007. Cette hausse s'explique principalement par la progression des résultats de Canal+ Pologne et de i>Télé ainsi que par l’intégration de la société allemande Kinowelt, en avril 2008, au sein de StudioCanal.

SFR
Le résultat opérationnel ajusté avant amortissements (EBITDA) de l’activité mobile s’établit à 1 787 millions d’euros, en diminution, de 19 millions d’euros en base comparable1. La croissance de 2,7 % du chiffre d’affaires des services mobiles2 (2,5 % en base comparable) et le contrôle rigoureux des autres coûts sont compensés par l’augmentation de 1,6 point des coûts d’acquisition et de fidélisation des clients (à 12,5 % du chiffre d’affaires des services mobiles), par les nouvelles baisses des offres de gros imposées par les régulateurs ainsi que par la hausse des coûts d’interconnexion liés au succès des offres d’abondance de messagerie.

Le résultat opérationnel ajusté de l’activité Internet haut débit et fixe de SFR s’établit à 145 millions d’euros avant amortissements (EBITDA), en progression de 18 millions d’euros en base comparable et à 32 millions d’euros après amortissements et hors coûts de restructuration, reflétant la consolidation par intégration globale de Neuf Cegetel depuis le 15 avril 2008 et l’intégration de l’activité Internet haut débit et fixe de Tele2 France depuis le 20 juillet 2007.

Le résultat opérationnel ajusté de SFR ressort à 1 932 millions d’euros avant amortissements et à 1 340 millions d’euros après amortissements. En base comparable, la variation de ces résultats par rapport à 2007 représente respectivement une baisse de 1 million d’euros et de 56 millions d’euros. Cet écart inclut 10 millions d’euros de premiers coûts de restructuration liés au rapprochement de SFR et de Neuf Cegetel et une dépréciation accélérée d’actifs d’exploitation intervenues au deuxième trimestre pour un montant de 11 millions d’euros.

Maroc Telecom
Le résultat opérationnel ajusté de Maroc Telecom s’élève à 584 millions d’euros, en hausse de 8,6 % par rapport au premier semestre 2007 (+12,4 % à taux de change et périmètre constants3).

Cette performance résulte de la progression du chiffre d’affaires (+8,2 % à taux de change et périmètre constants), de la maîtrise des coûts d’acquisition malgré la poursuite de la forte croissance du parc mobile4 et du contrôle des coûts opérationnels.

Le résultat opérationnel ajusté de l’activité mobile s’élève à 450 millions d’euros, en hausse de 9,2 % par rapport au premier semestre 2007 (+12,2 % à taux de change et périmètre constants). L’activité mobile bénéficie de la forte croissance du chiffre d’affaires (+13,0 % à taux de change et périmètre constants).

Le résultat opérationnel ajusté de l’activité fixe et Internet s’élève à 134 millions d’euros, en hausse de 6,3 % par rapport au premier semestre 2007 (+13,1 % à taux de change et périmètre constants).

1 La base comparable tient compte essentiellement de la consolidation par intégration globale de Neuf Cegetel (y compris Club Internet et interprétation IFRIC 12 « accord de concession de service ») et de Tele2 France comme si ces opérations étaient intervenues respectivement le 15 avril 2007 et le 1er janvier 2007.
2 Le chiffre d’affaires des services mobiles correspond au chiffre d’affaires de l’activité mobile, hors celui lié aux ventes d’équipements.
3 Le périmètre constant illustre les effets de la consolidation de Gabon Telecom, consolidée depuis le 1er mars 2007, comme si elle s’était effectivement produite au 1er janvier 2007.

4 Le parc est constitué des clients prépayés ayant émis ou reçu un appel voix durant les trois derniers mois et des clients postpayés non résiliés.


Vivendi Games
La marche de Vivendi Games au premier semestre est exceptionnelle. Blizzard continue sa constante et forte progression avec World of Warcraft qui enregistre 1,8 million d’abonnés supplémentaires par rapport à fin juin 2007. Après avoir franchi le cap des 10 millions d’abonnés à la fin 2007, la base d’abonnés de World of Warcraft est supérieure à 10,9 millions de joueurs à la fin du premier semestre 2008.
La comparaison du premier semestre 2008 par rapport au premier semestre 2007 n’est pas pertinente car le premier semestre 2007 incluait l’immense succès du premier pack d’extension World of Warcraft : The Burning CrusadeTM. La sortie de la deuxième extension Wrath of the Lich KingTM est prévue au second semestre 2008.
Le résultat opérationnel ajusté de Vivendi Games s’élève à 92 millions d’euros au premier semestre 2008.

Avant affectation des coûts centraux, le résultat opérationnel de Blizzard Entertainment s’élève à 197 millions d’euros. Le résultat opérationnel ajusté avant affectation des coûts centraux de Sierra (-80 millions d’euros) est marqué par l’augmentation des coûts de développement, des dépenses de marketing, principalement pour SpiderwickTM et The Bourne ConspiracyTM et des dépenses de royalties des jeux dont la sortie est prévue cette année et en 2009.
Le 9 juillet 2008, Vivendi et Activision ont finalisé la création d’Activision Blizzard, l’éditeur « pure play » de jeux vidéo le plus profitable au monde. Aujourd’hui, Vivendi détient 54 % de ce nouveau leader mondial qui associe les jeux à succès d’Activision, notamment Guitar Hero®, Call of Duty®, Tony Hawk, au portefeuille de jeux pour PC et de jeux en ligne de Vivendi Games dont World Of Warcraft, le n°1 mondial des jeux massivement multi-joueurs par abonnement, ainsi que Starcraft®, Diablo®, Crash BandicootTM et SpyroTM.

Principaux indicateurs financiers du premier semestre 2008
Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 11 268 millions d’euros, contre 10 223 millions d’euros au premier semestre 2007, en progression de 10,2 %, et de 12,3 % à taux de change constant.

Le résultat opérationnel ajusté s’élève à 2 567 millions d’euros, contre 2 596 millions d’euros au premier semestre 2007, en repli de 1,1 % et en hausse de 0,2 % à taux de change constant. Cette évolution s’explique essentiellement par le profit lié au dénouement favorable d'un contentieux fiscal (+73 millions d’euros), par la cession d’actifs immobiliers en Allemagne (+48 millions d’euros) au premier semestre 2007 et par une diminution ponctuelle de l’apport de Vivendi Games (-27 millions d’euros) expliquée par ailleurs.

La quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence s’élève à 135 millions d’euros, contre 172 millions d’euros au premier semestre 2007. La quote-part du profit en provenance de NBC Universal s’élève à 118 millions d’euros au premier semestre 2008, contre 143 millions d’euros au premier semestre 2007 du fait principalement de la baisse du dollar. Par ailleurs, pour la période allant du 1er janvier au 14 avril 2008, la quote-part dans le résultat net de Neuf Cegetel s’élève à 18 millions d’euros, contre 31 millions d’euros au premier semestre 2007 complet. Neuf Cegetel est consolidée par intégration globale par SFR depuis le 15 avril 2008.

Le coût du financement s’élève à -134 millions d’euros, contre -64 millions d’euros au premier semestre 2007. Cette évolution s’explique principalement par l’augmentation de l’encours moyen des emprunts à 8,4 milliards d’euros au premier semestre 2008, contre 7,8 milliards d’euros au premier semestre 2007, en raison du financement de l’acquisition de Neuf Cegetel par SFR (4,3 milliards d’euros) et de la prise en compte de l’endettement de Neuf Cegetel (environ 1 milliard d’euros) depuis le 15 avril 2008. En outre, l’encours moyen des placements diminue à 2,6 milliards d’euros au premier semestre 2008, contre 3,3 milliards d’euros au premier semestre 2007. Par ailleurs, au premier semestre 2007, le montant des intérêts capitalisés liés à l’acquisition de BMG Music Publishing améliorait de 25 millions d’euros le coût du financement.

Le résultat net ajusté est un bénéfice de 1 454 millions d’euros (1,25 euro par action), contre 1 526 millions d’euros au premier semestre 2007 (1,32 euro par action), en retrait de 4,7 %.

Le résultat net, part du groupe est un bénéfice de 1 222 millions d’euros (1,05 euro par action), contre un bénéfice de 1 526 millions d’euros au premier semestre 2007 (1,32 euro par action), en baisse de 19,9 %. Le premier semestre 2007 incluait notamment la plus-value de dilution (+239 millions d’euros) liée à la cession de 10,18 % de Canal+ France à Lagardère.

A propos de Vivendi
Un groupe français leader mondial de la communication, Vivendi rassemble Universal Music Group (numéro un mondial de la musique), Activision Blizzard (numéro un mondial des jeux vidéo), SFR (numéro deux français de la téléphonie mobile et fixe), Maroc Telecom (numéro un marocain de la téléphonie mobile et fixe), Groupe Canal+ (numéro un français de la télévision payante) et NBCU (20 % du leader américain de la télévision et du cinéma).

En 2007, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 21,7 milliards d’euros et un résultat net ajusté de 2,8 milliards. Présent dans 77 pays, il compte aujourd’hui environ 43.000 collaborateurs.
www.vivendi.com

Avertissement Important
Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats des opérations, aux métiers, à la stratégie et aux projets de Vivendi. Même si Vivendi estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment les risques décrits dans les documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en langue anglaise sur notre site (www.vivendi.com). Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org) ou directement auprès de Vivendi. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s’apprécier qu’au jour de sa diffusion.

CONTACTS :

Médias
Paris
Antoine Lefort
+33 (0) 1 71 71 11 80
Agnès Vétillart
+33 (0) 1 71 71 30 82
Solange Maulini
+33 (0) 1 71 71 11 73
New York
Flavie Lemarchand-Wood
+(1) 212.572.1118

Relations Investisseurs
Paris
Daniel Scolan
+33 (0) 1 71 71 14 70
Aurélia Cheval
+33 (0) 1 71 71 12 33
Agnès de Leersnyder
+33 (0) 1 71 71 30 45
New York
Eileen McLaughlin
+(1) 212.572.8961

CONFERENCE ANALYSTES (en anglais, avec traduction française)
Intervenants :
Jean-Bernard Lévy
Président du Directoire
Philippe Capron
Membre du Directoire et Directeur Financier
Frank Esser
Président-Directeur général de SFR
Date : Lundi 1er septembre 2008
9h30 heure de Paris – 8h30 heure de Londres – 3h30 heure de New York
Les journalistes pourront seulement écouter la conférence
Adresse : 42, avenue de Friedland – Paris 8ème

Conférence téléphonique :
Numéros à composer :
Numéro France : + 33 (0) 1 70 99 43 00 Code d’accès : 563 95 45
Numéro UK : + 44 (0) 207 806 19 50 Code d’accès : 454 90 33
Numéro US : + 1 718 354 1387 Code d’accès : 454 90 33
Numéro USA free : +1 888 935 4575 Code d’accès : 454 90 33
Sur notre site http://www.vivendi.com/ir seront disponibles : les numéros pour le service de ré-écoute (14 jours), un service de webcast audio et les « slides » de la présentation.

CONFERENCE DE PRESSE (en français, avec traduction anglaise)
Intervenants :
Jean-Bernard Lévy
Président du Directoire
Philippe Capron
Membre du Directoire et Directeur financier
Frank Esser
Président-Directeur général de SFR
Date : Lundi 1er septembre 2008
11h30 heure de Paris – 10h30 heure de Londres – 5h30 heure de New York
Adresse : 42, avenue de Friedland – Paris 8ème
Internet : La conférence pourra être suivie sur Internet : http://www.vivendi.com (webcast audio)

ANNEXE I
VIVENDI
COMPTE DE RESULTAT AJUSTE
(IFRS, non audité)

Vivendi - Bonnes performances opérationnelles au deuxième trimestre 2008. Perspectives 2008 confirmées. Acquisitions réalisées sans augmentation de capital

Données en millions d’euros, informations par action en euros.
Pour toute information complémentaire, se référer au document « Rapport financier et états financiers condensés non audités du premier semestre 2008 » qui sera mis en ligne le 1er septembre 2008, à l’issue de la conférence analystes.
(*) Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) correspond au résultat opérationnel (EBIT) hors amortissements et dépréciations des actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises.
(**) Une réconciliation du résultat net, part du groupe au résultat net ajusté est présentée en annexe IV.

ANNEXE II
VIVENDI
COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE
(IFRS, non audité)

Vivendi - Bonnes performances opérationnelles au deuxième trimestre 2008. Perspectives 2008 confirmées. Acquisitions réalisées sans augmentation de capital

Données en millions d’euros, informations par action en euros.

ANNEXE III
VIVENDI
CHIFFRE D’AFFAIRES ET RESULTAT OPERATIONNEL AJUSTE PAR METIER
(IFRS, non audité)

Vivendi - Bonnes performances opérationnelles au deuxième trimestre 2008. Perspectives 2008 confirmées. Acquisitions réalisées sans augmentation de capital

na* : non applicable.
(*) Données telles que publiées au BALO.

ANNEXE IV
VIVENDI
RECONCILIATION DU RESULTAT NET, PART DU GROUPE AU RESULTAT NET AJUSTE
(IFRS, non audité)
Vivendi considère le résultat net ajusté, mesure à caractère non strictement comptable, comme un indicateur pertinent des performances opérationnelles et financières du groupe. La Direction de Vivendi utilise le résultat net ajusté pour gérer le groupe car il illustre mieux les performances des activités et permet d’exclure la plupart des éléments non opérationnels et non récurrents.

Vivendi - Bonnes performances opérationnelles au deuxième trimestre 2008. Perspectives 2008 confirmées. Acquisitions réalisées sans augmentation de capital

(*) Tel que présenté au compte de résultat consolidé.

Note : ce communiqué présente des résultats consolidés non audités établis selon les normes IFRS.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values


Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest